réunion
info locale

Le président de Région, Didier Robert, reçoit pour la première fois une délégation de Gilets Jaunes

social
Didier Robert reçoit les Gilets Jaunes à l'hôtel de Région
Didier Robert reçoit les Gilets Jaunes à l'hôtel de Région. ©Delphine Poudroux
Pour la première fois depuis le début de la crise sociale, Didier Robert, le président de la région Réunion, reçoit une délégation de Gilets Jaunes. La rencontre a lieu, ce mardi 4 décembre, dans la pyramide inversée et est ouverte à la presse.
 
Après dix huit jours de mobilisation et de grogne sociale à La Réunion, une délégation de Gilets Jaunes est reçue ce mardi 4 décembre, à l’hôtel de Région à Saint-Denis. Pour la première fois, les Gilets Jaunes vont échanger avec Didier Robert, président de la Région Réunion. La rencontre a été autorisée à la presse.

Cette délégation est celle des Gilets Jaunes du collectif des quartiers des Camélias, Vauban et Ruisseau à Saint-Denis. Ils ont constitué un livret de revendications qu’ils ont déjà remis à la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, lors de sa venue à La Réunion la semaine dernière.
 

Les revendications

Ce "dossier participatif" conçu avec les acteurs économiques et sociaux de ces quartiers est la base de leurs revendications. Ils demandent notamment une révision des prix, plus de moyens pour créer de l’emploi et la création d’un conseil citoyen. A l’extérieur de la pyramide inversée, des Gilets Jaunes du collectif "Tous Unis pour La Réunion" voulaient également assister à cette rencontre. Ils n’ont pas été acceptés, mais un autre rendez-vous a été fixé avec eux.
 

Rappel des mesures 

Face aux Gilets Jaunes, Didier Robert a rappelé les engagements qu'il a pris lors de son discours en présence de la ministre des Outre-mer, vendredi dernier en préfecture. Le président de Région estime qu’il faudra que la Région finance en partie la prise en charge des surcoûts du fret pour les produits et les marchandises entre la métropole et La Réunion, soit 350 millions d’euros par an. Il se dit prêt à ouvrir le débat sur la révision de l’octroi de mer. Didier Robert a également rappelé la création, dans un délai de trois mois maximum, d’un Conseil consultatif Citoyen.
 

Rencontres avec des élus

Comme d’autres élus, le président de Région avait pourtant été fortement contesté par les Gilets Jaunes durant les dernières semaines de crise sociale dans l’île. Ce mardi, ils n’ont pas demandé sa démission.

Les Gilets Jaunes semblent vouloir désormais travailler avec les élus. Hier, une délégation de Gilets Jaunes a rencontré Gilbert Annette, le maire de Saint-Denis, une autre a été reçue à la mairie de Saint-André par Jean-Paul Virapoullé. Cet après-midi, des Gilets Jaunes seront reçus par Cyrille Melchior, le président du département. 
 
Publicité