Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron réélu pour un second quinquennat, les étudiants Réunionnais réagissent

élections
Université de La Réunion
©Laurent Figon
Emmanuel Macron est réélu président de La République avec 58% des voix contre 42% pour Marine Le Pen. L’abstention est la grande gagnante de ce scrutin. 41% des 18 – 24 ans ne sont pas allés voter. Les étudiants Réunionnais, déjà mobilisés contre l’affiche de ce second tour, réagissent à cette réélection.

L’Elysée ne change pas de locataire. Emmanuel Macron y siègera cinq ans de plus. Dimanche 24 avril, le président sortant a obtenu 58% des suffrages contre 41,2% pour Marine Le Pen. La candidate du Rassemblement National arrive en tête dans le département avec 59,57% des voix. Le scrutin n’a pas attiré les jeunes, 41% des 18-24 ans ne se sont pas rendus aux urnes. Les étudiants Réunionnais réagissent.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Les étudiants mobilisés contre l'affiche de ce second tour réagissent à la réélection d'Emmanuel Macron

 "On est tous déçus"

"Déçue" est le premier mot qui vient à l’esprit de Karimah, à l’annonce du résultat de l’élection présidentielle. "On ne le voulait pas", poursuit l’une de ses camarades. Certains se sont abstenus : "la politique et moi ça fait deux !", clame l’une des étudiantes. "Aucun des deux candidats ne me convenait", ajoute une autre.

 "Jamais les idées fascisantes n’avaient atteint un tel score"  

"Les résultats en Outre-Mer et notamment à La Réunion sont affligeants", déclare l’Unef. Pour le syndicat étudiant, Marine Le Pen en tête à La Réunion démontre que "même sur notre territoire réputé pour son vivre ensemble, les idées fascistes ont fait leur chemin et gangrené les mentalités".

L’Unef appelle les étudiants et la jeunesse locale à venir manifester ce dimanche 1er mai "contre la précarité, la sélection, pour une justice sociale et un avenir durable". Le syndicat rappelle également l’importance d’aller voter aux élections législatives les 12 et 19 juin prochains. "C'est l'occasion pour que la voix des jeunes et particulièrement celle des étudiants se fasse entendre", conclut l'Unef.

 Jean-Luc Mélenchon plébiscité par les étudiants  

"Jean-Luc Mélenchon aurait fait un meilleur président, il avait des idées pour nous, nous parlait, je n’ai pas ressenti ça chez Macron", affirme de son côté un autre étudiant, sur le campus ce matin.

Un groupe d’étudiants, pro Mélenchon, s’était mobilisé vendredi dernier devant le campus du Moufia. Les jeunes mécontents de l’affiche du second tour de l’élection présidentielle estiment que l’écologie n’est pas assez prise en compte dans les programmes des deux candidats.

 L'espoir d'un changement  

Si quelques-uns rejettent la victoire d’Emmanuel Macron, d’autres la considèrent logique. "Face à Le Pen c’était quasiment sûr que Macron passerait, déclare une jeune femme. Le Pen à des idées complexes, je m’attendais à ces résultats".

Si ces étudiants restent sceptiques, ils attendent du changement. Pour certains ces cinq dernières années étaient difficiles avec la crise du covid, "qu’importe le président en place tant qu’on retrouve notre liberté et vie étudiante". Une jeune femme, elle estime que le président réélu doit "respecter ses promesses remettre en avant la cause étudiante".