réunion
info locale

Primaire Les Républicains : qui Didier Robert soutient-il ?

politique
DIDIER ROBERT 2016
©Réunion1ere
La polémique est née ce week-end. Deux candidats à la primaire du parti Les Républicains, François Fillon et Nicolas Sarkozy, se disputent le parrainage d’un élu réunionnais, le sénateur Didier Robert. La signature de ce dernier apparait en effet sur les deux listes de soutien.
Le double parrainage n'étant pas autorisé, pour le camp filloniste, c’est la 1ère signature qui compte. Dans les faits, Didier Robert avait apporté son parrainage à François Fillon dès le 21 avril. Beaucoup plus récemment à Nicolas Sarkozy.
 
Qu’est ce qui a changé ?

Hier matin à 9 heures, le principal intéressé s’exprime sur les réseaux sociaux : il condamne fermement les propos tenus par François Fillon sur la colonisation et dit sa très grande déception.

Dans un discours prononcé le 28 août dernier à Sablé-sur-Sarthe, le candidat à la primaire avait fustigé «  les enseignements scolaires qui apprennent à avoir honte de son pays ». Pour lui, « la France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord ». Fin de citation.
 
Le soutien à Nicolas Sarkozy est-il clair ?
 
Les choses se précisent sur le compte cette fois de l’écologiste de droite Vincent Defaud, qui relaie lui-même une information de la page de soutien réunionnaise à Nicolas Sarkozy. Il écrit : « Didier Robert a rallié Nicolas Sarkozy en raison de la trahison de François Fillon vis-à-vis des populations d’Outre-Mer. Il n’y a plus à polémiquer sur ce sujet ».  Fermez les guillemets.

Avec ou sans le parrainage de Didier Robert, Nicolas Sarkozy et François Fillon seront de toutes les façons candidats les 20 et 27 novembre prochains.
Et ce qui comptera à ce moment là, c’est le bulletin que les électeurs glisseront dans l’urne et qui désignera le candidat Républicain pour la présidentielle de 2017. 

 

Publicité