Prise de température des passagers : découvrez la mise en service des caméras thermiques à l’aéroport Roland Garros 

transports
Des caméras thermiques sont installées à l'aéroport Roland Garros pour prendre la température des passagers à leur arrivée.
Des caméras thermiques sont installées à l'aéroport Roland Garros pour prendre la température des passagers à leur arrivée. ©LP
Les passagers qui arrivent à l’aéroport Roland Garros se font désormais prendre la température depuis ce mercredi 23 septembre. Des caméras thermiques sont installées pour lutter contre l’entrée du coronavirus dans l’île. Reportage.
Si vous arrivez à La Réunion, à partir de ce mercredi 23 septembre, des caméras thermiques vont prendre votre température à l’aéroport Roland Garros. Elles viennent tout juste d’être installées pour empêcher l’arrivée de nouveaux cas de coronavirus dans l’île.

Regardez le Facebook Live de Réunion La 1ère :
Ces caméras permettent d’identifier les passagers qui arrivent à La Réunion avec de la fièvre. Les voyageurs vont débarquer de l’avion et se rendre en salle de livraison de bagages. Une fois leur valise récupérée, ils passeront sous l’œil des caméras thermiques.

Installées au dessus de la tête des passagers, elles sont à peine visibles. "Ah bon ? Vous avez pris ma température ? s'exclame un voyageur. Et elle est bonne ?" Les passagers ne se rendent pas compte que leur température corporelle vient d'être contrôlée. La plupart se dit rassurer d'un tel dispositif. "C'est rapide et pratique, ça nous rassure beaucoup", commente l'un d'eux.
 

Quel parcours pour les voyageurs ?

Ces caméras thermiques sont une première à La Réunion. Elles permettent de visualiser les visages des passagers. Si l’un d’eux à une température corporelle supérieure à 38 degrés, un carré rouge s’affiche sur l’écran des personnels de l’aéroport chargés de regarder les images. "Il y a un agent assis derrière un moniteur, il voit apparaître un carré vert sur le visage des passagers dont la température est en dessous de 38 degrés, explique Jean-Luc Anzouly, chef de service securité incendie à l'aéroport Roland-Garros. Si la température dépasse les 38 degrés, le carré devient rouge". 

Un des membres du personnel ira alors à la rencontre du voyageur fièvreux, et lui proposera une prise de température individuelle. Il lui placera un thermomètre laser sur le front pour confirmer la fièvre. Le passager sera ensuite invité à consulter un médecin et effectuer un test de dépistage Covid-19.
 

Regagner la confiance

Ce système ne ralentit pas la sortie des passagers. Aucune donnée personnelle n’est récoltée lors de ce contrôle, mais les passagers peuvent aussi faire le choix de ne pas passer devant les caméras thermiques et d’emprunter un autre parcours balisé pour sortir de l’aéroport.

Pour l’aéroport Roland Garros, l’objectif est de limiter l’entrée du coronavirus sur le territoire, mais aussi tenter de regagner la confiance des voyageurs en pleine crise sanitaire.

Ecoutez les explications de Laura Philippon sur Réunion La 1ère : 
Caméras thermiques : comment ça marche ?

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live