Prison ferme pour les voleurs et les receleurs de cabris

Deux ans, huit et six mois de prison ferme pour les voleurs de cabris. Quinze mois de prison ferme pour les receleurs avec l’interdiction pour tous les prévenus d’exercer la profession d’éleveur.
Le tribunal de Saint-Pierre a décidé de frapper fort, jeudi après-midi.
Le gang des cabris ne s’attendait pas à de telles sanctions, mais les faits et leurs conséquences ont amené les magistrats à sévir.
Entre août 2014 et mars 2015, ils ont dérobé 113 cabris. Certaines de leurs victimes ont été ruinées et dans l’obligation de changer de profession.
Les devront également dédommager les éleveurs et leur verser 9000 euros pour le préjudice moral.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live