publicité

Les prix des carburants en baisse au 1er janvier

-10 cts sur le sans-plomb et -15 cts sur la gazole, les prix à la pompe vont baisser à partir du 1er janvier 2019. La bouteille de gaz coûtera également moins cher, elle perd 1 euro et 17 cts.

 

Nouvelle hausse des prix des carburants à La Réunion. © Daniel Fontaine
© Daniel Fontaine Nouvelle hausse des prix des carburants à La Réunion.
  • Par Lise Hourdel
  • Publié le , mis à jour le
La baisse annoncée des prix des carburants prendra effet au 1er janvier. Une décision attendue, qui intervient après la crise sociale initiée par le mouvement des Gilets Jaunes.
 

Une forte baisse


Affichés à encore 1,56 euros pour le sans-plomb et 1,28 euros pour le gazole, en novembre dernier, les prix ont fortement baissé. Au 1er janvier 2019, le litre de gazole s'affichera à à la pompe à 1,06 euros, contre 1,21 euros actuellement. Le sans-plomb coûtera 1,33 euros du litre, contre 1,43 en cette fin d'année 2018.

Sur deux mois, ils perdent ainsi respectivement 23 centimes pour le sans-plomb et 22 centimes pour le gazole. 

Le prix de la bouteille de gaz diminue de façon importante également. Ainsi, elle s'affichera au 1er janvier 2019 à 16,25 euros, soit 1 euros et 17 centimes de moins qu'actuellement.
 
© Daniel Fontaine (Réunion la 1ère)
© Daniel Fontaine (Réunion la 1ère)
 

Effets conjugués


Plusieurs raisons expliquent cette importante baisse. D'abord les cotations moyennes des carburants, orientées à la baisse de près de 14,6 % pour le sans-plomb et de 16,8% pour le gazole. A cette circonstance conjoncturelle, s'ajoute l'effet de la crise sociale vécue en novembre dernier. Le mouvement des Gilets Jaunes, né notamment du ras-le-bol de la population face aux hausses successives des prix des carburants, a ses conséquences.

Ainsi le 18 décembre dernier, l’assemblée plénière de la Région Réunion a, de son côté, voté la baisse de la taxe sur les carburants. Appliquée au 1er janvier 2019, la baisse doit ramener la taxe au taux du 1er janvier 2017, soit 6,33 centimes de moins sur le gazole et 3,22 centimes sur l’essence.
 
Enfin, l'Etat engagé dans la transition écologique, revoit également sa copie face aux protestations des Gilets Jaunes. Sur demande d'Emmanuel Macron, le ministre de la Transition écologique a finalement annoncé, le 5 décembre dernier au soir, l'annulation de la hausse de la taxe sur les carburants pour toute l'année 2019.
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play