Prix des carburants : la bouteille de gaz en hausse, le sans-plomb et le gazole relativement stables

consommation
J8 gilets jaunes pénurie gaz 241118
©Daniel Fontaine (Réunion la 1ère)
Le sans-plomb perdra un centime d’euro au 1er février, le gazole en prendra un. La plus forte évolution des prix concerne la bouteille de gaz. Elle coûtera 18,68 euros, soit 8,6% de plus.
La préfecture de La Réunion a communiqué les tarifs qui s’appliqueront dès le 1er février pour les produits pétroliers et gaziers. On apprend ainsi que les carburants ne devraient pas connaître de forte variation.

Les automobilistes dont le véhicule roule au sans-plomb bénéficieront d’une baisse d’un centime d’euro au litre. Il s’affichera ainsi à 1,46€.

Pour le gazole, c’est le contraire. Le prix du litre augmente d’un centime d’euro. Il en coûtera ainsi 1,15€ du litre.

La plus forte évolution de prix reviendra à la bouteille de gaz, qui augment de 8,6%. La bouteille de 12,5kg s’achètera donc à 18,68 euros.

Ces variations de prix s’expliquent notamment par l’évolution des cotations mensuelles ou encore du fret.
 
Les explications de la préfecture :
Sur les 15 premiers jours ouvrés du mois de janvier, on constate une évolution des cotations moyennes des carburants orientée à la baisse pour le supercarburant (- 1,63 %) par rapport au mois précédent et à la hausse (+1,01 %) pour le gazole.
En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle du BUTANE augmente à 590 $/TM (+29,67 %). La cotation du Propane augmente également (+28,41 %).
Par ailleurs, une baisse du fret (pour les carburants) de 12,69 % a été observée sur la même période.

De plus, à la suite d’une hausse de l’euro par rapport au dollar, la moyenne des parités sur 15 jours  ouvrés s’établit à 1,1131 $ pour 1 € pour le gaz comme pour les carburants. Ce paramètre tempère légèrement la hausse du prix du gaz (-2 cts environ) sans influencer le prix final des carburants.

Les marges de gros, les marges de détail, ainsi que les frais de passage qui sont fixées par
arrêté préfectoral restent pour leurs parts inchangées.
"