Profession de foi, affiches et bulletins de vote : les rotatives tournent à plein régime à l'approche des élections législatives

élections
Législatives 2022 : les imprimeries au travail
Législatives 2022 : les imprimeries sont sollicitées pour réaliser le matériel de propagande des candidats. ©Alix Catherine
Profession de foi, affiches électorales, bulletins de vote, les outils de propagande utiles à la campagne sont depuis vendredi dernier à l’impression. La pénurie de papier due à la crise mondiale a contraint certains imprimeurs à refuser des commandes

Vendredi 20 mai, la Préfecture de la Réunion a validé les 92 candidatures pour les législatives 2022. Les binômes devraient se lancer à la conquête des 7 circonscriptions à renouveler dans le département.

Lancement officiel de la campagne

Les candidatures doivent encore être validées par le ministère de l’Intérieur, mais la campagne électorale est officiellement lancée.

Impression des matériels de vote
Les imprimeries sont au travail pour livrer le matériel de propagande dans les temps aux candidats. ©Alix Catherine

L'heure est donc venue pour les candidats de s’occuper de leur matériel de propagande : professions de foi, affiches, bulletins de vote, des éléments essentiels au succès de leur campagne.

Depuis le week-end dernier, les imprimeries et groupes de presse ont commencé pour certains, le travail d'impression.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Législatives : une course contre la montre pour les imprimeurs

Une imprimerie de Sainte-Marie au taquet

Dans cette petite entreprise de la zone d'activité de la Mare à Sainte-Marie, les sept salariés ont commencé à faire tourner les rotatives depuis vendredi dernier, une fois les candidatures validées par la préfecture.

Une période de pic

A chaque début de campagne électorale, la Société dionysienne d'impression laisse de côté faire-part de mariage, de naissance et autres prospectus publicitaires pour se consacrer pleinement à la réalisation du matériel de propagande utile aux candidats. 

"C’est un moment où ça nous ramène du travail, c’est un peu stressant mais on peut pas passer outre. Une fois qu’on a décidé de le faire on est obligé de terminer parce qu’il y a des impératifs de date" dit Jean-Louis AH-HON, le directeur technique de l'imprimerie. 

20 tonnes de papier pour les législatives 2022

C'est une période de pic essentielle à son activité. Comme beaucoup d'entreprises elle a souffert de la crise sanitaire mais elle pris les devants en anticipant les problèmes de pénurie de papier qui ont commencé depuis la fin du premier confinement.

La Société dionysienne d'impression peut ainsi compter sur un stock de 20 tonnes de papier pour satisfaire la demande des candidats. D'autres imprimeurs se sont retrouvés à refuser les commandes faute de matière première.