réunion
info locale

Promotion du 14 juillet: un réunionnais de la marine Chevalier de la Légion d'honneur

distinction
Riaz AKHOUNE chevalier de la légion d'honneur
©Réunion la 1ère (A.A.Z)
Une belle distinction pour Riaz Akhoune. L'ex-commandant de la base navale du Port de la Réunion fait partie de la promotion du 14 juillet de la Légion d'honneur. Il a été élevé au grade de Chevalier. 
C'est un parcours exceptionnel qui est aujourd'hui récompensé. Riaz Akhoune, l'ex-commandant de la base navale du Port de la Réunion (2015-2017) officie aujourd'hui à Brest en tant que porte-parole du préfet maritime de l'Atlantique et directeur de la communication régionale en Atlantique. Il avait été le premier Réunionnais à prendre les commandes de la base de la Pointe-des-Galets. 

Commandant de l'Albatros

Diplômé de l’école navale en 2000 et ingénieur Supelec en 2006, le marin a fait ses armes à Brest, puis en Martinique avant de découvrir une première fois l’Albatros en devenant commandant adjoint de 2006 à 2008. Il a pris ensuite le commandement du patrouilleur austral qu'il a escorté pour son dernier voyage jusqu'en Bretagne. Le Réunionnais garde encore de beaux souvenirs de cette période: 
 

« C’est une expérience passionnante. Les missions étaient nombreuses et diverses. De la protection des holothuries dans le canal du  Mozambique, aux luttes contre la piraterie au large de la Somalie, des trafics de drogue aux abords de la Tanzanie, ou de la surveillance de la pêche à la légine près de Kerguelen. La légine est un enjeu économique majeur pour La Réunion. Hors la canne, c’est la première exportation de l’île ».

 
Préfecture maritime de Brest
Riaz Akhoune officie aujourd'hui en tant que porte-parole du préfet maritime de Brest ©Préfecture maritime de Brest
Les bateaux pollueurs dans son viseur

Riaz Akhoune qui a aujourd'hui 40 ans fait maintenant la chasse aux bateaux pollueurs dans l'Atlantique. Selon le journal "Les Echos", entre les années 2004 et 2009, 40 navires ont été interceptés entre le Mont-Saint-Michel et la frontière espagnole pour délit de dégazage. Le chiffre est tombé à seulement trois navires pollueurs entre 2012 et 2017: 


"Chaque année, les pollutions maritimes volontaires atteignent  2 millions de tonnes, soit l'équivalent de 10 fois la catastrophe de l''Amoco Cadiz'. » (Riaz Akhoune dans les Echos) 


Riaz Akhoune fait aujourd'hui partie de la prestigieuse liste des personnalités distinguées ce 14 juillet. Après 21 ans de service dans la Marine nationale, il se voit donc élevé au grade de chevalier de la Légion d'honneur. Le décret a été publié le 4 juillet dernier au Journal Officiel. 

Cette distinction fait partie du patrimoine national. Institution contemporaine, populaire mais souvent contestée, la Légion d'honneur incarne toujours des valeurs fortes liées à l’histoire de France.
Publicité