Quelles restrictions pour voyager en ce début de vacances scolaires à La Réunion ?

coronavirus
aeroport depart embarquement
©IPR
Suite au conseil de défense sanitaire du gouvernement, le préfet de La Réunion annonce de nouvelles mesures contre l’accélération de la propagation du Covid-19 à compter du 21 décembre. Dans les transports, les restrictions restent en vigueur. On fait le point en fonction des destinations.

Depuis l’apparition du nouveau variant Omicron en Afrique Du Sud, puis à La Réunion le 30 novembre, des mesures de restriction dans les transports sont en vigueur. Schéma vaccinal complet, motifs impérieux pour les non-vaccinés et tests de dépistage négatif sont obligatoires.

A noter, un centre de dépistage est installé à l’aéroport de La Réunion du 11 décembre au 2 janvier pour désengorger les centres de dépistage, laboratoires et pharmacies de l’île. Il est situé en face du parvis des arrivées, dans l’ancien bâtiment des loueurs de voitures, et accessible prioritairement aux voyageurs. Il propose des tests antigéniques.

Forte affluence des départs en vacances

En cette période de fêtes de fin d’année et début de vacances scolaires nombreux sont les voyageurs à quitter ou venir à La Réunion. Seules les personnes justifiant d’un schéma vaccinal complet ou d’un motif impérieux de déplacement sont autorisés à embarquer au départ ou à destination de La Réunion.

L’accès à l’aérogare est limité aux passagers munis d’un titre de transport, aux personnels de l’aéroport, aux clients des compagnies aériennes et aux accompagnants pour les mineurs isolés, personnes handicapées et nécessitant un accompagnement.

Voyages en provenance de métropole

Les motifs impérieux de déplacement sont levés uniquement pour les voyageurs vaccinés, donc disposant d’un schéma vaccinal complet. Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux.

Tous les voyageurs doivent présenter un test avant l’embarquement :

Ces tests doivent être faits :

  • 24h avant l’embarquement pour les voyageurs non vaccinés,
  • 72h avant l’embarquement pour les voyageurs vaccinés présentant un test RT-PCR,
  • 48h avant l’embarquement pour les voyageurs vaccinés présentant un test antigénique.

Consulter la liste des motifs impérieux pour voyager.

Voyage à destination de la métropole

Les motifs impérieux de déplacement sont levés uniquement pour les voyageurs vaccinés, donc disposant d’un schéma vaccinal complet. Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux.

Tous les voyageurs doivent présenter un test avant l’embarquement : ces tests doivent être faits 48h avant l’embarquement pour tous les passagers.

Consulter la liste des lieux de test est disponible.

Voyages en provenance et à destination de Mayotte

Les motifs impérieux de déplacement sont levés uniquement pour les voyageurs vaccinés, donc disposant d’un schéma vaccinal complet. Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux.

Tous les voyageurs doivent présenter un test avant l’embarquement : ces tests doivent être faits 48h avant l’embarquement pour tous les passagers.

Voyages en provenance et à destination de l’Ile Maurice ou d’Afrique du Sud

Depuis le samedi 4 décembre 2021, seuls les passagers justifiant des motifs impérieux pourront voyager en provenance et à destination de l’Ile Maurice et d’Afrique du Sud.

Avant l’embarquement, tous les voyageurs doivent présenter les résultats d’un test négatif. En complément des dépistages systématiques sont mis en place à l’arrivée à La Réunion et des mesures d’isolement sont mises en places pour tous les passagers.

Voyages en provenance et à destination d’une zone verte (Comores)

Les motifs impérieux de déplacement sont levés uniquement pour les voyageurs vaccinés, donc disposant d’un schéma vaccinal complet. Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux.


Tous les voyageurs en provenance d’une zone verte doivent présenter un test avant l’embarquement. Ils pourront faire l’objet d’un test antigénique à l’arrivée à La Réunion.