Qui succédera à Thierry Robert dans la 7ème circonscription ?

politique
201706011 vote urne
©Gilbert Hoair (Réunion la 1ère)
Suite à la décision du conseil constitutionnel, Thierry Robert s'est vu retirer son mandat de député. Les électeurs de Saint-Leu, Trois-Bassins, les Avirons et l'Étang-Salé vont donc devoir retourner aux urnes prochainement. En attendant, les annonces de candidatures se multiplient.
 
Si les candidatures se succèdent, le parti de Thierry Robert n’a pas encore arrêté son choix. Deux noms reviennent cependant avec insistance : l’actuel maire de Saint-Leu, Bruno Domen, et Pierrick Robert, le propre frère du député sortant. 

Confirmation, en revanche,  de l’ancien maire de Saint-Leu : Jean-Luc Poudroux qui, selon lui, bénéficierait du soutien du parti Les Républicains de Michel Fontaine, mais aussi de celui de Didier Robert.
 

Les candidats déçus de retour


Pour cette législative partielle déclenchée par l’inéligibilité de Thierry Robert, ses adversaires malheureux de 2017 comptent bien prendre leur revanche. La France Insoumise reconduit ainsi Perceval Gaillard, arrivé en 3ème position l’année dernière. 

Même candidat également pour le mouvement Pour La Réunion d’Huguette Bello : Emmannuel Séraphin qui, comme l’année dernière, sera soutenu par le Parti socialiste.
 

Le monde associatif mobilisé


Jean-Francois Nativel devrait aussi être de la partie. Le secrétaire général de l’association Océan Prévention Réunion se mesurera notamment à d’autres acteurs du milieu associatif, puisque Aurélien Centon, président de « P’tit Cœur », est candidat tout comme Patrick Savatier de « Maman Papa Lela ». La société civile n’est pas en reste, le journaliste Pierrot Dupuy y songerait sérieusement. 
 

Ceux qui attendent


Enfin, si en 2017, le PCR n’avait pas de candidat désigné, Gilles Leperlier défendra, cette fois, les couleurs de son parti. Quant au parti écologiste et le Front National, pour l’heure, pas de candidats connus.