Réforme des retraites : les avocats manifestent à la cour d'appel

social
Manif du barreau de St Denis contre la réforme des retraites
©D.R
Le barreau de Saint-Denis a manifesté, ce vendredi matin devant la cour d'appel, contre la réforme des retraites. Tous les avocats portaient des masques et des rabats rouges pour dénoncer un projet qui, selon eux, va saigner leur profession et faire disparaître les avocats les plus précaires. 
Les avocats du barreau de Saint-Denis ont investi la cour d'appel, installée rue Juliette-Dodu, pour manifester une fois encore contre la réforme des retraites. Pour le bâtonnier, Laurent Payen : "Nous manifestons pour le retrait sans condition de cette réforme. Si elle venait à s'appliquer, demain, elle augmenterait de 60 % nos charges. Seuls, les plus gros cabinets pourraient amortir le choc. Elle signerait la fin de l'aide juridictionnelle, des astreintes, mais également de l'accès au droit pour les personnes aux revenus les plus modestes. C'est déjà cher, compte tenu des frais et des charges, cela serait inaccessible".
Avocats manifestent à la cour d'appel de Saint-Denis
©Nadia Tayama (Réunion la 1ere)
 

La paupérisation de la profession


Selon les calculs des différents barreaux de France, avec cette réforme, un avocat modeste, qui a 4 000 € de charges aujourd'hui, verra ses charges passer à 11 000 € dès la mise en œuvre du texte. Une augmentation de plus de 50 % qui est totalement ingérable. De plus, comme d'autres opposants à la réforme, les avocats dénoncent une baisse sévère de leurs pensions et des promesses sans assurances. La baisse éventuelle de la CSG n'est pas datée et pourrait dépendre de personnes qui n'ont rien promis.
Manif des avocats retraite 31 janvier 2020
©Nadia Tayama (Réunion la 1ere)
 

La liberté et le droit en danger 


En entrant dans le régime général, cette profession, si importante pour le respect des droits de l'homme et la défense des libertés individuelles, va perdre une partie de son indépendance. Il deviendra facile pour un gouvernement d'augmenter les charges pour faire disparaître les petits cabinets. Il ne restera plus que les structures internationales. Seules les personnes ayant une surface financière importante pourront faire appel à leurs services.

Manifestation du barreau de Saint-Denis : arrivée massive des avocats
grève des avocats à la cour d'appel


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live