publicité

Réformes des retraites : l'âge d'équilibre de 64 ans fait débat

Cette semaine, Jean-Paul Delevoye, le haut commissaire à la réforme des retraites a présenté ses préconisations. Un régime universel va remplacer les 42 système de retraites actuels. L'âge de 64 ans est considéré comme l'âge d'équilibre et à la Réunion, cela fait réagir.

  • Par Aurélie Constant
  • Publié le
Toucher aux systèmes de retraites a toujours été compliqué pour les gouvernement, souvent accompagné d'importants mouvements sociaux. Les préconisations ont été présentées jeudi 18 juillet par Jean-Paul Delevoye, le haut commissaire à la réforme des retraites. Dix-huit mois de discussions avec les différents partenaires sociaux donnant des orientations pour le projet de loi attendu à l'automne au Conseil des ministres.

Dans ce texte, il y a déjà la mise en place d'un régime unique, qui devrait uniformiser la quarantaine de systèmes spéciaux existants. L'idée est d'imposer les mêmes règles pour tous les actifs, avec notamment un fonctionnement par points : chaque jour travaillé compte pour un point, le calcul se fera donc sur l'intégralité de la carrière.

Le système de répartition et de financement des retraites est lui conservé. En revanche l'âge de départ, actuellement fixé à 62 ans, va évoluer. Les actifs pourront partir à partir de cet âge, mais cela ne sera plus la référence pour obtenir une pension à taux plein. Cela pourrait être fixé à 64 ans, qualifié d'âge d'équilibre.

C'est bien ce qui fait débat, et dans notre département, les réunionnais sont partagés. Certains en effet estiment que cela donne l'opportunité à ceux qui le souhaitent de continuer à travailler, et c'est bien l'ambition du gouvernement. D'autres au contraire ne sont pas satisfaits et pensent que l'on ne fait qu'étendre la durée de travail.
 
Réformes des retraites, réactions à la Réunion.


 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play