Régionales 2021 : André Thien Ah Koon et Michel Fontaine soutiennent Didier Robert

élections 2021
Union du centre et de la droite derrière Didier Robert
Union du centre et de la droite derrière Didier Robert ©Liz Dumont, Réunion la 1ère

Le maire du Tampon et celui de Saint-Pierre ont tenu une conférence de presse ce dimanche matin pour soutenir Didier Robert dans la course aux régionales 2021. La Droite réunionnaise fait ainsi bloc derrière le président sortant.

C’est Michel Fontaine qui a ouvert le bal des déclarations en tant que président des Républicains. Il a été mandaté par le mouvement pour engager des négociations avec la liste de Droite et du Centre local en vue des Régionales 2021. Des discussions qui ont abouties puisque Les Républicains soutiennent la seule liste de Droite et du Centre à La Réunion, celle menée par Didier Robert, le président sortant.

Les Républicains en ordre de marche derrière Didier Robert

« Après la pluie, le beau temps » déclare ainsi Michel Fontaine qui ajoute que les périodes d’orage doivent laisser place à une période nécessaire de sérénité les uns vis-à-vis des autres, notamment pour obtenir des relations et des discussions apaisées en vue de cette échéance électorale majeure pour le département.

L’endiguement de la Rivière d’Abord, qui permettrait d’obtenir 50 hectares de terre actuellement en zone rouge ou encore la déviation Nord de Saint-Pierre pour éviter les embouteillages du Boulevard Bank chaque jour sont parmi les préoccupations du maire de Saint-Pierre pour l’avenir. L’emploi est aussi un défi à relever, notamment dans la Zone de Pierrefonds et la Zone Industrielle 4, qui comptabilisera 485 entreprises, qu’il souhaite mener à bien avec la collectivité régionale.

Le Centre s’associe à la Droite pour soutenir Didier Robert

Pour André Thien Ah Koon, représentant du Centre à La Réunion, les enjeux économiques menant au développement de la microrégion Sud, comme le sauvetage de l’aéroport de Saint-Pierre, une opération qui va coûter plus de 100 millions d’euros, demandent des moyens importants justifiant le choix du rassemblement et le soutien à Didier Robert. Le maire du Tampon souhaite que l’ensemble du territoire puisse bénéficier des fonds publics d’une manière plus équitable. Pour lui, la moitié des ressources devrait être utilisée pour réaliser des projets qui concernent toute l’île, l’autre moitié divisée entre les communes au prorata du nombre d’habitants. Cette méthode de gestion conditionne aujourd’hui son adhésion à l’union de la Droite et du Centre.

Didier Robert maintiendra sa candidature malgré la menace judiciaire

Le président sortant remercie l’union des « Droites et des Centres » qu’il qualifie de « démarche de responsabilité » parce que, selon lui, le moment l’exige. Didier Robert souhaite, par ailleurs, une meilleure cohérence d’action entre le Département et La Région, impliquant une même majorité au sein des deux collectivités.

En ce qui concerne l’affaire des Musées Régionaux, Didier Robert déclare qu’il y a un calendrier judiciaire, qu’il respecte, et un calendrier politique mais que ni l’un ni l’autre ne doivent s’interconnecter. Si le tribunal prononce son inéligibilité, le président sortant annonce qu’il fera alors appel. Selon lui, une décision définitive, quant à ce dossier judiciaire, ne sera pas prise au mois de mai, lui laissant alors l’opportunité de se présenter aux Régionales.

Le reportage d'Isabelle Allane et Jacques Payet

L’union de la Droite et du Centre officiellement actée ce matin à st Pierre