Relais ruban rose : pari réussi pour l’association Run Odysséa

sport
Les participants du relais ruban rose sont arrivés à l'Étang-Salé dimanche en fin d'après-midi
Les participants du relais ruban rose sont arrivés à l'Étang-Salé dimanche en fin d'après-midi ©Adjaya Hoarau
Les marcheurs et coureurs du relais ruban rose ont parcouru près de 140km dans le weekend. Partis vendredi 16 octobre à 5h30 de Saint-Pierre, ils sont arrivés dimanche 18 octobre vers 16h30 à l’Étang-Salé. Ce challenge permettait de récolter des dons pour la lutte contre le cancer du sein.
 
Le parcours de 140km partait de Saint-Pierre pour arriver à l’Étang Salé, en passant par Hell-Bourg et le gîte du Piton des Neiges. Le but était de réaliser en relais un tracé GPS en forme de ruban rose, symbole de la lutte contre le cancer du sein. Partis vendredi 16 octobre au petit matin, les coureurs sont arrivés dimanche 18 octobre en fin d'après-midi à l'Étang-Salé. 
  
Luc Bizouerne, directeur de Run Odyssea explique que ce relais était l’occasion de monter que l’association "est là chaque année pour organiser une manifestation". Le contexte était un peu particulier cette année en raison de la crise sanitaire. Au lieu d’organiser des courses traditionnelles, l’association propose des challenges connectés. 
 

C’est aussi une action de communication pour rappeler aux gens qu’il faut s’inscrire pour faire des dons.

Luc Bizouerne, directeur de Run Odyssea

  

Donner du courage aux personnes qui luttent contre le cancer

Parmi les participants, il y en a qui souffrent du cancer. "Je suis atteinte de cancer du sein depuis 2018, témoigne une participante. J’ai voulu participer pour faire honneur à toutes les autres et parce que ça me donne de la joie." Ce relais est une manière d’organiser la solidarité.

Une autre participante explique avoir eu le cancer. Elle est désormais "complètement guérie".
 

J’ai eu la chance d’avoir été soutenue par toute une bande de personnes et je leur dis merci, donc à mon tour de soutenir ceux et celles qui traversent la maladie.

Une participante


Le reportage d'Adjaya Hoarau et Willy Thevenin : 
Odysséa : l'arrivée du relais du ruban rose
Les Outre-mer en continu
Accéder au live