publicité

Grand Raid

rss

Les rescapés du Grand Raid, dernier jour pour les coureurs

Plus de 1500 coureurs sont arrivés au stade de La Redoute à Saint-Denis. D’autres sont encore sur les sentiers du Grand Raid, des coureurs rescapés qui se battent pour arriver au bout.

© Reunion1ère
© Reunion1ère
  • Par Ophélie Moris-Guichard
  • Publié le , mis à jour le
La 3e journée a commencé pour les derniers coureurs de la Diagonale des Fous et du Trail de Bourbon. Au dernier pointage ce matin, il restait encore près de 300 coureurs sur le parcours. Le Grand Raid a ses champions, ceux qui terminent la course en moins de 30 heures mais il y a aussi ces autres sportifs, des combattants qui finiront après plus de 58 heures de parcours.


Les postes ferment les uns après les autres et laissent parfois des coureurs derrière eux. D’autres pointent à la dernière minute et continuent, accompagnés parfois de leur famille et d’amis. Parmi eux :
  • Océane Montet (404), la cadette du parcours. Elle a pointé au Colorado à 7h00 et est arrivée à 8h23 à La Redoute après 58 heures et 23 minutes de course. Elle se place à la 1561e position.
  • Jean Bordes (1249), plus de 70 ans, est arrivé à Saint-Denis après 55h00 de course.
  • Trois femmes de 60 à 69 ans étaient encore sur les sentiers du Trail de Bourbon à 6h00 du matin, ce dimanche 22 octobre.
  • Anne-Marie Nativel (424), catégorie master 60-69 ans, a terminé la Diagonale des Fous ce matin, à 8h31. Elle se place à la 1569e position.  
  • Denis Nemorin (909), 68 ans, a été contraint d’abandonner entre le Maïdo Tête dure et Sans Souci.


Le Grand Raid est une compétition, mais à la fois une belle aventure humaine. Certains s’arrêtent dans la course pour soutenir les traileurs en difficulté. Des bénévoles sont aussi présents tout au long du parcours.


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play