Retour progressif à la normale dans les Ehpad à La Réunion

coronavirus
Ehpad
©Imaz Press

L'Agence régionale de santé de La Réunion confirme ce lundi 22 mars 2021 l'allègement du protocole d'accueil dans les Ehpad. Avec la campagne de vaccination qui a démarré le 15 janvier, on tend vers un retour progressif à la normale dans ces établissements.

Au mois d'août dernier, l'augmentation du nombre de cas de Covid-19 avait conduit les EHPAD, les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, à mettre en place un protocole d'accueil adapté afin de protéger leurs résidents particulièrement vulnérables au virus.

Mais la donne a sensiblement changé puisque de nouvelles directives nationales permettent à ces établissements spécialisés d’organiser un retour progressif à la vie sociale de leurs résidents, depuis le samedi 13 mars 2021. Des mesures d’assouplissement qui s’appuient sur l’avis du Haut conseil de la santé publique.

Visite en chambre autorisée et reprise des sorties chez les familles

C'est ce que souligne l’Agence régionale de santé de La Réunion dans un communiqué publié ce lundi 22 mars. Qu'est-ce que cela change pour nos gramounes concrètement ?

Premièrement, la visite en chambre est possible pour les résidents qui ne sont pas des cas confirmés, ni des cas contacts à risque, et cela bien sûr dans le respect des gestes barrières et toujours sur rendez-vous.

Deuxièmement, les sorties au sein des familles sont à nouveau autorisées pour tous les résidents. Néanmoins, la situation des personnes âgées non vaccinées sera appréciée au cas par cas par le médecin coordonnateur en lien avec l’équipe soignante, selon la balance bénéfices-risques en fonction de la circulation du virus et de la situation du résident (capacité à respecter les gestes barrières,…), indique l'autorité sanitaire.

Sorties sous conditions à la Ravine Blanche

Les établissements de l'île ont déjà revu leur protocole sanitaire. C'est le cas à l'Ehpad de la Ravine des Blanche qui, depuis la semaine dernière, autorisent les sorties mais selon certaines conditions : celles-ci sont organisées entre 13h et 17h pour les résidents qui sont déjà vaccinés.

S'agissant des visites qui étaient jusqu'à présent limitées à 1 heure pour un visiteur par jour, elles sont désormais étendues : il n'y a désormais plus de limite horaire, et le nombre de visiteurs par résident n'est plus non plus limité.

Le nécessaire maintien de la vigilance

Si la sortie est autorisée, le résident devra réaliser un test RT-PCR à son retour et ne pourra pas participer aux activités collectives et repas collectifs durant 7 jours. L'ARS rajoute que ces assouplissements seront réexaminés dans l'hypothèse où un cas serait confirmé au sein d'un établissement.

L'ARS rappelle toutefois "le nécessaire maintien de la vigilance de chacun et le respect des mesures barrières pour protéger les personnes âgées". La Covid-19 circule activement à La Réunion et la couverture vaccinale étant encore insuffisante, une vigilance est à conserver pour protéger nos aînés.

Quelles règles dans les Ehpad ?

L’ARS souhaite rappeler l’application stricte des gestes barrières lors des visites en établissement pour personnes âgées et lors des sorties en famille :

  • Portez un masque,
  • Evitez les embrassades et restez à 1 mètre de distance,
  • Lavez-vous très régulièrement les mains et/ou utilisez du gel hydroalcoolique,
  • Toussez ou éternuez dans votre coude,
  • Mouchez-vous dans un mouchoir à usage unique et jetez-le à la poubelle.

Compte tenu de la situation épidémique, les mesures sanitaires au sein des établissements doivent être maintenues : gestes barrières, isolement des cas contacts pendant 7 jours, isolement des cas confirmés pendant 10 jours, dépistage régulier des résidents et des professionnels.

Le dépistage reste obligatoire avant toute visite

Les mesures de sécurité à l’entrée des locaux continuent de s’appliquer pour les visiteurs extérieurs qui sont invités à procéder à un dépistage par test RT-PCR 72 heures avant la visite, ou à défaut à un dépistage par test antigénique dans la journée de la visite.

Un auto-questionnaire peut encore vous être demandé ainsi que le renseignement du registre de traçabilité. En cas d'apparition de symptômes, il est toujours demandé aux visiteurs d'annuler leurs visites et d'appeler leur médecin qui leur indiquera la date raisonnable de reprise de ces visites.