La Réunion placée en alerte cyclonique orange depuis 22h

cyclones
La Réunion est placée en alerte cyclonique orange à partir de 22 h, ce jeudi 23 janvier.
La Réunion est placée en alerte cyclonique orange à partir de 22 h, ce jeudi 23 janvier. ©Météo France
La Réunion est passée en alerte cyclonique orange depuis 22 heures, ce jeudi 23 janvier. Une perturbation se situe à moins de 700 km de nos côtes. Des vigilances fortes pluies et forte houle vont entrer en vigueur respectivement à 4h du matin, puis 10h.
Le préfet de La Réunion a décidé de déclencher le niveau "orange" du dispositif spécifique ORSEC Cyclones, à compter de ce jour jeudi 23 janvier, à 22 heures (cliquez ici pour retrouver les consignes à suivre en alerte orange).
 

Au plus près vendredi

Le système dépressionnaire n°6 actuellement suivi par Météo France se trouve à environ 775 km au nord-ouest de nos côtes. Il devrait transiter au plus près de La Réunion, ce vendredi 24 janvier en fin de journée.

Selon les prévisions de Météo France, il sera alors à une intensité maximale de tempête tropicale modérée. "Le système va amener un nouvel épisode pluvieux conséquent survenant sur des sols déjà saturés en eau", prévient la préfecture dans un communiqué. Toujours selon les autorités, "les conséquences pluvieuses seront plus probablement le plus fortement ressenties dans le Sud de l’île". De plus, un train de houle de Nord ouest de l’ordre de 3m à 3,5 m est attendu à compter de demain.
 

Vigilances fortes pluies et forte houle 

Une vigilance fortes pluies va entrer en vigueur à partir de 4 heures du matin sur l'ensemble de l'île. Une vigilance forte houle sera en vigueur à partir de 10 heures demain sur les côtes Nord, Est et Ouest. Le système se déplace en direction Est-Sud-Est à la vitesse de 28 km. 

L'ile Maurice est actuellement en alerte cyclonqiue de niveau 1. Mayotte est placée en vigilance fortes pluies.
 
La Réunion est placée en alerte cyclonique orange à partir de 22 h, ce jeudi 23 janvier.
La Réunion est placée en alerte cyclonique orange à partir de 22 h, ce jeudi 23 janvier. ©Météo France
 

Vers une fermeture totale de la route du littoral ?

Par ailleurs, le Centre Réunionnais de Gestion du Trafic annonce que le cumul des précipitations enregistrées sur la route du littoral ne permet pas une réouverture des voies côté montagne pour le moment. La circulation reste basculée sur les voies côté mer entre Saint-Denis et La Possession.

Toutefois le CRGT prévient que les voies côté mer seront impactées par la houle annoncée pour demain. Selon l’évolution de la situation, la Direction des Routes pourrait être contrainte à une fermeture totale de la route du littoral, dès lors que les voies côté mer ne seraient plus praticables en toute sécurité.


 
Tous les sites de l'université fermés ce vendredi
e Président de l'université a décidé de fermer l'établissement demain vendredi 24 janvier 2020, pour l'ensemble de ses sites :

Site du Moufia,
Site du Parc Technologique Universitaire,
Site de la Victoire,
Site de Bellepierre,
Site du du Tampon,
Site de Terre-Sainte,
Station du Maïdo
Sont concernées par cette fermeture toutes les activités pédagogiques (cours magistraux, travaux dirigés, travaux pratiques, contrôles et examens) de toutes les UFR, écoles, instituts et services ainsi que toutes les activités administratives de l’Université de La Réunion, tous sites confondus.

Les services de la Préfecture conseille aux habitants de :

    • de se tenir informés régulièrement sur l’évolution du phénomène en suivant les prévisions météorologiques à la radio ou à la télévision ou sur les répondeurs de Météo France 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et le point cyclone au 08.97.65.01.01 ;
    • d’éviter les déplacements inutiles, et pour ceux qui le peuvent favoriser le télétravail,
    • de ne pas franchir les radiers inondés, de ne pas s'aventurer en mer ou en randonnées,
    • de s'assurer de connaître le numéro du centre d'hébergement le plus proche de son domicile en contactant sa mairie ;
    • de finaliser la protection de son habitation,
    • de prévoir son ravitaillement (eau, nourriture, bougies, piles…) au cas où la situation appellerait le déclenchement de l’alerte rouge,
    • de contacter son établissement de santé habituel pour les personnes qui suivent un traitement médical, en particulier les insuffisants rénaux et les insuffisants respiratoires,
    • de préparer une évacuation éventuelle.

Un point sur la situation concernant la réouverture de l'établissement sera effectué ce vendredi dans la journée,


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live