réunion
info locale

La Réunion : la région française qui a perdu le plus d'emplois en 2018

emploi
chômeurs Pôle emploi
Selon l'Insee, sur les 4 régions ayant perdu des emplois en 2018, La Réunion se situe tout en bas du classement. Elle enregistre une diminution de 1% par rapport à 2017, alors que la tendance sur le territoire national et dans les Outre-mer est globalement positive. 
La création d'emploi est en berne sur notre île. Selon une étude de l'Insee publiée début décembre, sur les 4 régions ayant perdu des emplois en 2018, La Réunion est lanterne rouge avec une diminution de 1% de ses emplois par rapport à 2017. Notre territoire arrive derrière la Bourgogne-Franche-Comté (-0,6%), le Centre-Val de Loire (-0,3%), et le Grand Est (-0,1).
 

Un bon bilan à l'échelle nationale


Des chiffres négatifs alors que cette étude révèle un bilan national positif avec 225 000 créations d'emplois l'an passé, même si la tendance est à la baisse par rapport à 2017 (338 000 créations).
Parmi les territoires les plus dynamiques, les Outre-mer figurent dans le top 5 avec au premier rang la Guyane (+ 4,5%), puis la Guadeloupe (2,4%) et la Martinique (1,3%).
Ce sont les métiers du tertiaire marchand (+ 6,3%) et du tertiaire non marchand (+4%) qui ont profité à la Guyane tandis que la Guadeloupe a enregistré un gain de création d’emplois dans les domaines de la construction (+5 ,9%) et surtout de l’industrie (+8,3%).
 

Le bond de l'emploi non -salarié


Autre enseignement de cette enquête, l’emploi salarié a augmenté deux fois moins qu’en 2017 avec 154.000 emplois contre 323.000 un an plus tôt.
Par contre, l’emploi non salarié est plus dynamique en 2018 (+71.000 contre15.000 en 2017). "Les assouplissements apportés au régime de la micro-entreprise, notamment le doublement des plafonds de chiffre d’affaires à compter de janvier 2018, expliqueraient ce regain de dynamisme", commente l'Insee.

Bilan négatif pour La Réunion sauf dans le BTP et l’industrie


Selon cette étude Insee, C’est notamment dans le domaine de l’agriculture, de la sylviculture et de la pêche que la Réunion enregistre une perte d’emplois nette, -1,6%. Le tertiaire marchand et le tertiaire non marchand sont également impactés. Dans ces secteurs l'évolutions d’emploi est la plus basse de France. Dans le tertiaire non marchand notamment, l’emploi diminue fortement (– 2,0 %) alors que ce secteur y représente 4 emplois sur 10.

Le secteur de la construction quant à lui parvient tout juste à maintenir l’équilibre des emplois, à 0,2%. Une tendance qui pourrait malheureusement basculer vers le négatif tout prochainement puisque les acteurs du BTP ont d’ores et déjà fait part de leur crainte d’une diminution des emplois dans le secteur compte tenu du ralentissement du chantier de la Nouvelle Route du Littoral et un manque d’activité global.
Publicité