réunion
info locale

Richard Nirlo remis en liberté

politique
nirlo
©Imaz Press
Le maire de Sainte-Marie, Richard Nirlo, a été remis en liberté ce jeudi aprés-midi, après plus de 24h de garde à vue. L'enquête, dans l'affaire de détournements de fonds publics supposés et de corruption se poursuit.
Richard Nirlo, maire de Sainte-Marie, a été libéré à 15h ce jeudi. Après un peu plus de 24h, sa garde à vue a été levée, celà ne signifie pas qu'il est à l'abri de poursuites dans ce dossier. L'enquête devra le déterminer.
Depuis hier matin, Richard Nirlo était entendu par les enquêteurs, il a passé la nuit dernière à la brigade de gendarmerie de Sainte-Anne.
Avec deux cadres et un employé de la commune, il était soupçonné d'être impliqué dans une affaire de détournement de fonds publics, recels, faux et usage de faux, trafic d'influence, favoritisme et corruption, des faits supposés, commis à l'époque où Richard Nirlo était adjoint au maire de Sainte-Marie, Jean-Louis Lagourgue. Il était notamment question d'attribution de primes excessives à divers agents de la mairie. La justice s'intéresse aussi aux conditions dans lesquelles certains marchés publics ont été passés. Enfin, l'enquête vise aussi le déclassement de terrains agricoles sur le territoire de Sainte-Marie.
Hier et aujourd'hui, Richard Nirlo et ses 3 collaborateurs ont été entendus par le Procureur de la République, Eric Tuffery, sur ces faits supposés. Ce qui a permis à ce dernier de confronter leurs différentes déclarations, et de lever leurs gardes à vue.

Une affaire qui intervient dans un contexte politique particulier, Richard Nirlo doit tenir son grand meeting de lancement de campagne municipale ce vendredi en présence de toute la droite réunie. L'ouverture de cette enquête fait suite à un signalement de la Cours Régionale des comptes et à des perquisitions menée à la mairie de Sainte-Marie en 2018.
Une enquête qui devra déterminer toutes les responsabilités, et à qui les faits ont profité. 
Publicité