Risque requin : la vigilance recommandée à l’approche des vacances

société
Baignade interdite et risque requin
©Réunion 1ère
Au vu des signalements et prélèvements de requins des dernières semaines, le préfet de La Réunion appelle à la prudence en cette veille de vacances scolaires. La baignade reste autorisée uniquement dans le lagon et les espaces aménagés.
 
Plusieurs requins " potentiellement dangereux " ont été pêchés ces dernières semaines, dont 3 requins bouledogue à proximité d’Etang-Salé, de Saint-Gilles-les-Bains et en baie de Saint-Paul. Aucune victime d’attaques n’est à déplorer depuis près d’un an et demi, mais le risque reste tout de même élevé.
 

Appel à la plus grande vigilance


A la veille des vacances scolaires, le préfet de La réunion tient dont à rappeler les règles en matière de baignade et d’activités nautiques. Ces règles définies par l’arrêté préfectoral du 8 février 2017 restent en vigueur.

Ainsi, la baignade n’est autorisée que dans le lagon et dans les espaces aménagés et zones surveillées dans la bande des 300 mètres du littoral, en dehors du lagon. Plongée et pêche sous-marine sont possibles, aux risques et périls des usagers, précise la préfecture.
 

Dispositif spécifique


D’une manière générale, les plages de La Réunion fonctionnent sur le principe des drapeaux de couleur, à savoir rouge pour l’interdiction de baignade, orange pour la baignade dangereuse mais surveillée et verte pour la baignade surveillée sans danger particulier.

Mais il existe une signalétique complémentaire, spécifique au risque requin. Ainsi, les flammes sont un indicateur important, à prendre en compte. Pour rappel, la flamme rouge comportant un requin signifie qu’un spécimen a récemment été signalé ou observé dans la zone ou à proximité, et la flamme orange comportant un requin indique que les conditions sont favorables à la présence d’un requin sur zone.
 
Drapeau rouge requin
©Réunion la 1 ère
A noter, si aucun signalement n’est visible, il s’agit précisément que la baignade et la pratique d’activités nautiques sont interdites.