publicité

Rivière Langevin : tolérance zéro pour le stationnement sauvage

Pas de parking sauvage aux abords de la rivière Langevin à Saint-Joseph. La pratique est courante depuis de nombreuses années mais cette fois riverains et municipalité ont dit stop. Gendarmes et police municipale étaient mobilisés ce week-end encore.
 

© Daniel Fontaine (Réunion la 1ère)
© Daniel Fontaine (Réunion la 1ère)
  • LH avec Precilla Ethève et Delphine Poudroux
  • Publié le , mis à jour le
Les contrevenants devront aller chercher leur véhicule à la fourrière. Ce dimanche 13 janvier, il ne fait pas bon pratiquer le stationnement sauvage aux abords de la rivière Langevin. Le lieu et particulièrement fréquenté le week-end en cette période estivale, et les usages pas toujours corrects.
 

Les riverains se mobilisent

Une fréquentation qui n’est pas sans conséquence pour les riverains. Elle occasionne en effet d’importantes difficultés en matière de circulation et de stationnement, ainsi que des nuisances sonores. Les habitants de la route qui longe la rivière ont donc décidé d’agir.

Reportage Parking sauvage à Langevin - Precilla Ethève


Dès l’entrée de la route, un groupe arrête les voitures et distribue des tracts pour sensibiliser les visiteurs aux bonnes pratiques. Pas de parking sauvage, pas de niveau sonore excessif des sonos et surtout pas de déchets laissés sur place.
 
© Delphine Poudroux (Réunion la 1ère)
© Delphine Poudroux (Réunion la 1ère)
 

Opération fourrière

En plus de l’action des riverains, la municipalité a également décidé d’agir. Un travail conjoint a été mené avec les habitants, les gendarmes et la police municipale en ce sens. Ce week-end une grande "opération fourrière" a ainsi été mise en place.

Pour cela, la mairie de Saint-Joseph a pris des arrêtés pour interdire le stationnement sur la voie, en plus des panneaux d’information déjà présents sur le bord de la route.
 
© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
Des patrouilles ont également sillonné le site tout au long du week-end, particulièrement ce dimanche 13 janvier. Gare à ceux qui n’auraient pas respecté les consignes, une erreur de stationnement leur coûtera en effet 35 euros d’amende et 120 euros de plus pour récupérer leur véhicule en fourrière.
 
© Daniel Fontaine (Réunion la 1ère)
© Daniel Fontaine (Réunion la 1ère)
Ce dimanche matin, 2 véhicules ont été enlevés. Depuis le début du mois de janvier, 53 automobilistes ont déjà été verbalisés pour stationnement gênant.
 

Une problématique récurrente

Ce n’est hélas pas la première fois que le problème se pose. Depuis des années, les riverains de la rivière Langevin dénoncent cette situation. En janvier 2014 déjà, une grosse fronde avait été menée et la mairie sollicitée.
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play