MAJ : fermeture totale de la route du Littoral après les chutes de blocs

accidents
Route du littoral 201461114
©Réunion 1ère (Jean-Pierre Sartor)
Deux blocs rocheux sont tombés sur la route du littoral au niveau de la pointe du Diable vers 11 heures. L’un d’eux a percuté le toit d’une voiture, blessant son occupant. Quelques minutes plus tard, une seconde chute de roches à contraint la CRGT à fermer la route du littoral. 
Chute de pierres peu avant 11 heures au niveau de la pointe du Diable sur la route du littoral. Une voiture qui circulait sur les deux voies côté montagne a été percutée par l’un des blocs rocheux au niveau du toit. Dans le choc, le conducteur a été blessé.
Il a été pris en charge et évacué vers l’hôpital de Bellepierre par un automobiliste, témoin de la scène.
 
Cet accident était à l’origine d’un énorme embouteillage. Un ralentissement qui grossisait à vue d'oeil. Les automobilistes pouvaient encore passer et rallier le chef-lieu, mais une seconde chute de blocs plus importante a eu lieu avant la Grande Chaloupe, elle oblige les autorités à fermer totalement la route du littoral.
Fermeture route du littoral 20161114 (éboulis)
©Réunion 1ère (Gilbert Hoair)

Eric Hoareau filme cette vidéo avec son Smartphone, juste avant d'arriver à la Grande Chaloupe, de gros blocs viennent de tomber.








Il avance à pied et prend cette deuxième vidéo qui montre un énorme bloc retenu par le mur défoncé de gabions. Le cachalot, transport de canne a été soufflé et s'est déplacé latéralement.

Un peu avant, à la point du Diable, une voiture reçoit un bloc sur le pare-brise, côté passager.







 



La route avait été inspectée dimanche. La réouverture prévue à 12h00 avait été repoussée à 14h00 pour terminer les purges.
Après ces chutes de blocs, la route est fermée jusqu'à nouvel ordre.




 

 

 








Ce mardi 15 novembre des convois poids lourds seront organisés sur les voies coté mer de la route du Littoral
-         depuis Saint Denis à 7h et 10h
-         depuis La Possession à 7h30 et 10h30
Les horaires peuvent changer en raison des travaux sur la falaise.

20161114 Camion
©Gilbert Hoair (Réunion1ère)



Les éboulis racontés par Géraldine Blandin

 

©reunion

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live