Saint-André : les animaux ont soif dans les élevages privés d'eau potable depuis Batsirai

agriculture
Les animaux du domaine Palssade à Saint-André.
Les animaux du domaine Palssade à Saint-André. ©Géraldine Blandin
A Saint-André, des éleveurs sont privés d'eau potable depuis le cyclone Batsirai. Les animaux ont soif. Heureusement, des livraisons d'eau ont eu lieu chez deux éleveurs, hier, et ce samedi. Reportage.

Hupette boit son eau en quelques secondes. Vingt litres que la jument ne prend pas le temps de déguster. Depuis une dizaine de jours, les 41 chevaux du domaine Palssade, à Saint-André, n'ont plus l'eau à volonté.  

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

©reunion

"Ils ont encore soif !"  

"En général, ils ont un abreuvoir automatique, mais là dès qu'ils sont à sec, on leur remet de l'eau au fur et à mesure, explique Daniel Vee, gérant du domaine Palssade. Le temps de passer avec les bœufs, les cabris, les moutons et les autres animaux, ils ont encore soif !".

Les animaux du domaine Palssade à Saint-André.
Les animaux du domaine Palssade à Saint-André. ©Géraldine Blandin

 

Pas d'accès au réseau d'eau potable

Dans ce domaine de Saint-André, les 300 animaux sont privés d'eau agricole depuis Batsirai. La pompe qui alimente le périmètre irrigué de la ville, a été relevée pour ne pas qu'elle s'abîme. Depuis, Daniel, le propriétaire, n'a pas accès au réseau d'eau potable. Heureusement, il peut compter sur l'aide de ses voisins.  

Une belle solidarité  

"Depuis la coupure d'eau, on prend notre petite remorque pour aller s'alimenter trois fois par jour, explique Daniel Vee, gérant du domaine Palssade. On a besoin de 3000 litres d'eau par jour. Donc on fait trois rotations et les voisins nous donnent de l'eau".

"Heureusement qu'il y a cette aide et cette solidarité", confie Daniel en larmes, après des jours de stress et de fatigue pour gérer cette situation.  

De l'eau arrive chez cet éleveur du domaine Palssade à Saint-André.
De l'eau arrive chez cet éleveur du domaine Palssade à Saint-André. ©Géraldine Blandin

Des livraisons d'eau depuis vendredi

Hier, l'agriculteur a pu souffler : 7 000 litres d'eau ont été livrées par la Saphir sur son domaine. A quelques centaines de mètres de là, 15 000 litres d'eau sont livrés chez Judex. Les 92 chevaux de l'écurie Thermea retrouvent leur abreuvoir automatique.

Judex désaltérait ses chevaux en leur emmenant des seaux d'eau du robinet. "Ça fait plaisir, s'exclame Judex Thermea qui vient de recevoir une livraison d'eau. Depuis le passage du cyclone, on avait plus d'eau potable pour les chevaux. Là, on a 15 000 litres d'eau pour 92 chevaux donc on limite l'utilisation".

Les animaux du domaine Palssade à Saint-André.
Les animaux du domaine Palssade à Saint-André. ©Géraldine Blandin

Une solution provisoire

Ces livraisons sont une solution provisoire. Une réunion est prévue, mardi, entre la Saphir, la mairie de Saint-André et les éleveurs. Ils seraient environ 150 éleveurs concernés par ce manque d'eau. Aucune date n'est avancée à l'heure actuelle pour la remise en fonctionnement de la pompe.