La crise sanitaire perturbe la préparation du Cavadee à La Réunion

religion saint-andré
Temple Ti Bazar Saint-André tamoul 200119
©Willy Fontaine (Réunion la 1ère)

En raison de la crise sanitaire, la traditionnelle procession du Cavadee, évènement important du calendrier tamoul, n’aura pas lieu. A Saint-André, le temple Ti Bazar s’organise pour permettre aux fidèles de faire prières et offrandes en comité restreint.

Une première depuis plus de 100 ans. En raison de la crise sanitaire du coronavirus, la traditionnelle procession du Cavadee n’aura pas lieu, cette année, à La Réunion. C’est pourtant un événement incontournable du calendrier de la communauté tamoule.

La procession interdite

"Nous devons nous adapter, explique Jean-Marc Medar, président Temple Ti Bazar, à Saint-André. Nous sommes interdits de processions sur les voies publique, mais les fidèles pourront venir au sein du temple pour pouvoir se recueillir en toute intimité le soir".

Afin de pouvoir honorer la divinité Mourouga, le temple TI Bazar accueillera tout de même les fidèles, mais dans le respect des gestes barrières.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

 

Prières et offrandes en comité restreint

"Nous avons un protocole sanitaire à respecter, donc nous ferons des cérémonies très particulières en comité restreint, explique Jean-Marc Medar, président du temple. Puis, il y aura des créneaux horaires ouverts aux fidèles de 9h à 12h et de 17h à 19h30 pour leur permettre de faire les offrandes et prier'".

La jauge maximale de fidèles est fixée à 30 personnes. L’association se chargera de maîtriser le flux constant des entrées et des sorties des fidèles.

Pas de grand repas

En revanche, pour le président du temple Ti Bazar, il n’était pas question d’envisager un grand repas de partage. Traditionnellement, les touristes et curieux de la religion tamoule y étaient conviés. "C’est impossible cette année, il n’y aura pas de repas, car il y aurait trop d’affluence de gens", reconnait Jean-Marc Médar.

Avec l’accord de la sous-Préfecture de Saint-Benoît, et de la municipalité de Saint-André, les portes du temple Ti Bazar resteront donc ouvertes. Du premier au dixième jour du Cavadee, il accueillera les prières avec l’espoir d’un rapide retour à la normale.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live