Policiers caillassés à Saint-André : quatre mineurs interpellés

sécurité saint-andré
La police de La Réunion
La Police de La Réunion (photo d'illustration). ©Imaz Press
Ce jeudi 6 octobre, quatre mineurs ont été interpellés à 6h dans le quartier Fayard, à Saint-André. Des interpellations menées dans le cadre de l'enquête ouverte suite à l’agression de policiers à Saint-André dimanche dernier.

Les interpellations se sont déroulées à 6h dans le quartier Fayard, à Saint-André. Les individus sont âgés de 12 à 16 ans. Ils ont été interpellés dans le cadre de l’enquête ouverte par le parquet après l’agression de policiers.

Des policiers caillassés, un agent blessé

Dimanche dernier, des agents de Police ont été victimes de jets de projectiles alors qu’ils accompagnaient des sapeurs-pompiers lors d’une intervention en soirée dans le quartier Fayard, à Saint-André.

Un des galets avait  fini dans le pare-brise du véhicule de Police, blessant à la main un des agents.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Quatres jeunes mineurs interpellés suite à l’agression de policiers dans le quartier Fayard à Saint-André

La difficile identification

Des agressions qui sont le fait d’individus qui agissent en groupe, de nuit et parfois cagoulés, rendant leur identification particulièrement difficile, indiquait ce mardi la procureure de la République, Véronique Denizot.

Les quatre mineurs interpellés ce jeudi matin devront répondre aux enquêteurs pour des faits présumés de " violences sur des personnes dépositaires de l’autorité publique ou chargées d’une mission de service public ".

Des policiers pour renforcer la sécurité des pompiers

La semaine précédente déjà, des sapeurs-pompiers avaient été agressés en soirée lors d’une intervention pour un feu de poubelle dans la cour d’une école du quartier Fayard, à Saint-André.

Une réunion de crise s’en était suivie à la mairie, avec la participation des différents acteurs de la sécurité et du secours. Décision avait alors été prise de renforcer l’accompagnement des sapeurs-pompiers par des policiers lors d’intervention sensibles.