réunion
info locale

Saint-André : l’éleveur de cabris a été tué à coups de poings

faits divers saint-andré
découverte macabre homme mort de 68 ans Saint-André 241119
©Réunion la 1ère
L’autopsie du corps de Joseph Moucaye, 69 ans, retrouvé mort à son domicile de Saint-André, a confirmé la thèse de l’homicide. L’éleveur de cabris a été battu à mort par les voleurs qui se sont introduits dans sa case. La brigade criminelle est en charge des investigations.
Dimanche matin, les proches de José, découvrent le corps sans vie du Saint-Andréen âgé de 69 ans. Sa famille affirme, le jour même, qu’il a été victime d’un véritable passage à tabac. Cette hypothèse a été confirmée par les résultats de l’autopsie.

Le corps de l’éleveur de cabris portait de nombreuses traces de coups. Selon le médecin légiste, le malheureux a été frappé au visage à coups de poings et avec un objet contendant. Sa mort remonterait à la nuit de vendredi à samedi. Les enquêteurs de Saint-André, aidés des spécialistes de la brigade criminelle, n’ont pas attendu les résultats des médecins pour entamer des investigations. 
 

Le 4x4 de José retrouvé cité Fayard


Les policiers constatent que la case du vieil homme est sans dessus, dessous. À côté de son corps, qui gît dans une mare de sang, ils trouvent sa carte bancaire. En se renseignant auprès de la banque, ils apprennent que quelques heures avant le drame, il a retiré 750 euros. 

Cette somme, comme son 4x4 ont disparu. Les inspecteurs retrouvent la voiture, cité Fayard. Les spécialistes de la police judiciaire passent le véhicule au peigne fin, à la recherche du moindre indice.
 

Une victime très discrète


Ce meurtre a saisi d’effroi les riverains du chemin Lefaguyès. José était une figure du quartier. L’éleveur de cabris généreux n’hésitait pas à partager ses repas. Il faisait régulièrement la fête avec ses amis du quartier. Depuis 10 ans, il était devenu discret. Malade, il nourrissait sa dizaine de cabris, ses volailles et prenait soin de ses proches. Aujourd’hui, sa famille, ses amis et ses voisins espèrent que les auteurs de ce crime seront rapidement démasqués. 
 
Publicité