réunion
info locale

Saint-Benoît : les gramounes nouvelles cibles des braqueurs ?

faits divers
Saint-Benoît Bras-Madeleine
©Réunion 1ère
Les enquêteurs tentent de retrouver  rapidement les auteurs du home-jacking de Bras-Madeleine. Mardi, les malfaiteurs ont agressé un septuagénaire à son domicile pour lui dérober ses économies et sa voiture.
C’est la deuxième agression à domicile d’un retraité en moins d’un mois sur la commune de Saint-Benoît. Le 15 avril 2017, Maxime-André Camalon, 76 ans, était décédé pendant le braquage. Cette fois, le Bénédictin de 77 ans, est parvenu à se libérer de ses liens pour donner l’alerte.
Les agresseurs ont agi en pleine journée, le visage dissimulé par des cagoules. Après avoir frappé sur le vieil homme et l’avoir entravé avec du scotch sur une chaise, ils ont fait main basse sur ses économies, des objets de valeur, un chéquier et sa carte de crédit. Sur de leur fait, les auteurs de ce vol avec violence ont quitté les lieux à bord de la berline allemande de leur victime.
 
Pas d’argent à domicile !
 
Les militaires de Saint-Benoît, comme les magistrats du parquet de Saint-Denis prennent l’affaire très au sérieux. Depuis mardi après-midi, tous les moyens sont déployés sur l’ensemble du département pour démasquer les auteurs de ce home-jacking. L’audace des voleurs violents et la répétition des actes identiques sur cette commune obligent les responsables de la sécurité à agir vite et fort.
Le message est très clair : « les gramounes ne peuvent pas devenir des cibles ! »
Suite à ces faits divers tragiques, la gendarmerie invite les personnes âgées à confier leurs épargnes aux banques…
©reunion

 

Publicité