réunion
info locale

Saint-Benoît : le site de Bethléem laissé à l’abandon faute d’indemnisation

catastrophes naturelles
Site de Bethléem a l'abandon depuis Fakir 290718
©Réunion la 1ère
Depuis le passage de la tempête tropicale Fakir en avril dernier, le site de Bethléem à Saint-Benoît est impraticable. Dangereux même, la mairie a pris un arrêté pour en interdire l’accès à la population.
 
C’est un site pourtant bien connu des Réunionnais et des touristes. L’Ilet Bethléem est un lieu où beaucoup aiment à se retrouver entre amis ou en famille pour pique-niquer et se baigner dans la rivière des Marsouins.

Situé à l’écart de Saint-Benoît, l’endroit est généralement prisé pour sa nature et sa tranquillité. Mais voilà, il ne respire plus autant la quiétude qu’avant. Y accéder relève désormais du véritable parcours du combattant.
 
Site de Bethléem a l'abandon depuis Fakir 290718
©Réunion la 1ère
Depuis le passage de la forte tempête tropicale Fakir en avril dernier, de nombreux arbres déracinés, rochers et autres débris rendent son accès très compliqué. Consciente du danger, la municipalité de Saint-Benoît a émis un arrêté pour interdire l’accès au site à la population, en attendant que des travaux de réhabilitation soient effectués.
 
Site de Bethléem a l'abandon depuis Fakir 290718
©Réunion la 1ère
Des travaux chiffrés à près de 25 000 euros, mais qui ne peuvent pour le moment débuter. La municipalité est en effet toujours dans l’attente du versement de l’aide allouée suite à la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle accordée à Saint-Benoît. En attendant, il n’est pas rare de croiser des promeneurs sur le site, qui malgré le danger se risquent à le fréquenter.

Le reportage de Valérie Lusang.
Reportage ©Réunion la 1ère
​​​​​​​
Publicité