réunion
info locale

Saint-Benoît : son agresseur, ivre, tombe et se tue

Un bénédictin va être amené au palais de justice de Saint-Denis pour son implication involontaire dans la mort de son agresseur.
Lundi après-midi, Joseph Piccot et Jean-Thierry Payet se croisent cité Labourdonnais juste à côté du pont qui enjambe la rivière des Marsouins à Saint-Benoît. Pour une broutille, le ton monte entre les deux hommes.
Lundi soir, Joseph Piccot qui a bu de nombreux verres de rhum rencontre à nouveau Payet. Cette fois armé de sa canne à pêche et l’alcool aidant, il est déterminé à en découdre.
Le pugilat ne dure pas très longtemps. Piccot a porté le premier coup, mais vient de chuter lourdement sur le sol quand Payet l’a repoussé. Victime d’un traumatisme crânien, l’agresseur décède dans la nuit.
Placé en garde à vue Jean-Thierry Payet qui n’avait pas bu, a expliqué la chronologie des faits. Il sera présenté à un juge d’instruction dans la journée et devrait être mis en examen pour violence volontaire ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. Reste à savoir s’il sera placé en détention provisoire…

En images avec Marie Redortier.
©reunion


Publicité