Un jeune conducteur flashé à 174 km/h dans l'Est de La Réunion

sécurité routière saint-benoît
contrôle de gendarmerie
©Réunion la 1ère
Les gendarmes et les policiers avaient annoncé la couleur: tolérance zéro pour les chauffards. Dès hier soir, ils ont intercepté un jeune conducteur en excès de vitesse.
Une belle prise pour les motocyclistes de la brigade motorisée de Saint-Benoît. Hier soir, ils ont mené de 20 à 22 heures sur la RN 2, axe particulièrement accidentogène, entre Saint-André et Saint-Benoît, une action de lutte contre l'insécurité routière.

Leur appareil de contrôle de la vitesse a affiché 174 km/H au lieu des 110 autorisés. Le conducteur, âgé de 22 ans, a été interpellé. Son permis de conduire retiré immédiatement par les gendarmes. L'enquête démontrera qu'il conduisait sous le coup d'une suspension du permis de conduire. L'automobile a été immobilisée et placée en fourrière pour 7 jours.  

Durant cette opération, 4 autres automobilistes ont été verbalisés pour des vitesses comprises entre 30 et 40 km/ au dessus de la limitation et un pour le non respect des distances de sécurité.

Hier soir, le préfet avait déjà annoncé un durcissement du barème des suspension de permis de conduire et une présence renforcée des forces de l'ordre sur le terrain. 
 Dès demain si vous commettez une infraction au Code de la route, les sanctions administratives et judiciaires risquent d'être plus lourdes. 

"Il y a trop de comportements à risque. Les chiffres du premier semestre ne sont pas satisfaisants" déplore Véronique Beuve, la sous-préfète de Saint-Benoit en charge de la sécurité routière.

Voir le reportage de Rahabia Issa et Daniel Fontaine: 
Sécurité routière : stop aux décès !
3 498 personnes sont décédées sur les routes de France en 2019 selon l’observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). A La Réunion, on déplore 39 personnes décédées en 2019 et 17 personnes au premier semestre 2020.





 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live