La Chambre Régionale des Comptes épingle la commune de Saint-Benoît

finances saint-benoît
La mairie de Saint-Benoît.
La mairie de Saint-Benoît. ©Willy Fontaine
La Chambre Régionale des Comptes de La Réunion publie ce lundi 28 septembre un avis sur le budget primitif de la commune de Saint-Benoît. Un budget voté le 30 juillet dernier, avec un déficit sous-évalué.
Serrage de ceinture en perspective à Saint-Benoît. Le déficit de la commune est bien plus élevé que ce qu’estimaient le nouveau maire et son équipe. Selon la Chambre Régionale des Comptes, une dette contractée auprès de la caisse de sécurité sociale de 11,4 millions d’euros avait été " oubliée ".


Une dette " oubliée "

Alors que la nouvelle majorité tablait, il y a quelques semaines, sur un déficit apparent de 1,2 millions d’euros, la juridiction administrative financière l’a ramené à la réalité en lui rappelant, après une analyse approfondie des finances bénédictines, qu’une dette s’élevant à 11,4 millions d’euros était toujours en souffrance auprès de la caisse générale de sécurité sociale.

Le déficit réel de Saint-Benoît est donc supérieur, évalué à 16,3 millions d’euros par la chambre. La dette avait déjà été signalée par cette même chambre dans son rapport d’observations définitives adressé à la commune à l’été 2019, sous l’ancienne mandature donc.

Déjà, dans son rapport d'activité de 2019, la Chambre Régionale des Comptes relevait " l'absence de toute marge de manoeuvre financière ". Les dépenses annuelles de personnels, à savoir 1 340 agents pour 48 000 habitants, s'élevaient à 40 millions d'euros, soit 73% des charges de fonctionnement. 
 

Le maire devra faire des choix

Alors pour remettre les finances bénédictines dans le droit chemin, le maire est invité à augmenter les taux de taxe foncière et à réduire la masse salariale de la ville.
 

" Il appartient à la commune de choisir la meilleure combinaison entre la réduction de la masse salariale et l’augmentation des taux de taxe foncière pour ramener les comptes à l’équilibre ".

Chambre Régionale des Comptes



C’est ainsi que la Chambre Régionale des Comptes conclut la synthèse publiée ce lundi sur la situation budgétaire de Saint-Benoît.

Le maire, Patrice Selly, indique qu'il ne veut pas toucher à la fiscalité et préfère travailler à la cession d'une partie des actifs de la commune. 
Le reportage de Réunion la 1ère.
Chambre régionale des Comptes : la commune de Saint-Benoît dans le rouge ©Réunion la 1ère
 

Un mois pour agir

La municipalité dispose donc désormais d’un mois pour présenter un budget sincère comprenant des mesures qui permettront de ramener ce déficit à 13 millions d’euros d’ici la fin de l’année. La Chambre Régionale des Comptes conseille au maire de mettre en place  un plan de redressement sur 4 ans, c’est-à-dire d’une durée équivalente à celle de l’échéancier accordé par la CGSS.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live