Octobre Rose : un mois pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein

cancer saint-benoît
Octobre Rose sensibilisation dépistage cancer du sein parapluies roses Saint-Benoît 011020
©Marie-Ange Frassati
C'est parti pour la campagne annuelle du dépistage du cancer du sein. Durant un mois, différentes actions seront menées pour sensibiliser femmes et hommes à cette maladie, qui pris suffisamment tôt se soigne bien. C'est à Saint-Benoît que le coup d'envoi d'Octobre Rose a été donné.
Du rose un peu partout durant tout le mois d’octobre. Un mois consacré à la prévention du cancer du sein. Un mois pour inciter les femmes au dépistage du cancer du sein, car encore trop ne franchissent pas le pas.

Pourtant, une Réunionnaise sur 4 est concernée par le cancer du sein. 90% des cancers sont guéris, s’ils sont pris à temps.
 

Saint-Benoît se pare de rose

Tous les ans désormais, une campagne de sensibilisation est menée auprès du grand public. Il s’agit aussi de récolter des fonds pour la recherche. Différentes manifestations prennent ainsi forme tout au long du mois.

Pour le premier jour d’octobre, le rose a envahi le parvis de la mairie de Saint-Benoît. 100 parapluies roses ont été déployés ce jeudi 1er octobre. Plusieurs actions de prévention se dérouleront tout au long du mois sur la commune.
Octobre Rose : la campagne de sensibilisation est lancée ©Réunion la 1ère
 

Le dépistage est essentiel

Le cancer du sein est le premier cancer de la femme, et celui qui tue le plus de femmes réunionnaises. Il est à l’origine d’environ soixante- huit décès par an, selon le centre régional de coordination des dépistages des cancers.

A L’heure actuelle, 120 000 femmes sont concernées par le dépistage, mais 47% font régulièrement des mammographies tous les ans. Un chiffre en baisse l’année dernière, dans l’Est et le Nord de l’île.

Désormais, le cancer du sein se soigne bien, s’il est pris tôt. Le dépistage est donc essentiel. D’autant plus essentiel, que la maladie étant la plupart du temps indolore, les mammographies et l’auto-palpation doivent régulièrement être faites.
 

90% des cancers guéris, s’ils sont pris à temps

Cette année 25 000 invitations à un dépistage gratuit ont été envoyées aux femmes qui ne se sont pas faites dépistées depuis plus de 2 ans.
 

" Savoir, c’est pouvoir agir et prendre le contrôle de la maladie, de son corps, pouvoir décider. "

Dr Anca Brian, chirurgien gynécologue et référente cancérologue au CHU Nord


Les chances de guérison sont de 100% pour les tumeurs de stade 1 et de plus de 90% pour les tumeurs de stade 2.
 

Récolter des fonds pour accompagner les femmes

Florence, 58 ans, a été diagnostiquée en mars 2018. Femme active et sportive, elle a subi une ablation. Une opération qu’elle accepte désormais. Florence a pu se faire accompagner par différents professionnels. Un soutien indispensable, mais pas toujours accessible. L’association Odysséa en prend une partie à sa charge financière pour aider les femmes concernées.
Octobre Rose : Florence raconte comment elle a traversé cette épreuve ©Réunion la 1ère

En 2019, Odysséa Réunion a rassemblé près de 20 000 participants à sa course rose et récolté 185 000 euros. Cette année, la course sera connectée, et aura lieu du 31 octobre au 8 novembre. Les inscriptions sont ouvertes sur le site internet de l’association.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live