réunion
info locale

Saint-Denis : agression au couteau au commissariat Malartic, une enquête ouverte pour apologie du terrorisme

faits divers
Commissariat Malartic 1
Commissariat Malartic ©Daniel Fontaine
Un homme a fait irruption au commissariat Malartic cet après-midi. Armé d'un couteau, il a agressé une jeune femme. L'homme a immédiatement été maîtrisé et la victime n'a pas été blessée. L'agresseur aurait prononcé les mots "allah akbar" lors de son interpellation. Il a été placé en garde à vue. 
Vers 14h30 ce samedi 2 novembre, alors que deux jeunes femmes étaient venues au commissariat pour un complément de plainte, un homme est entré en même tant que l'une d'entre elles dans le commissariat Malartic de Saint-Denis. Armé d'un couteau, il a agressé la jeune femme mineure, plaçant l'arme blanche sous sa gorge.
 

Une enquête ouverte pour apologie du terrorisme

L'homme a pu être immédiatement maîtrisé par deux policiers. Alors que ces derniers procédaient à son interpellation, il aurait prononcé les mots " allah akbar ", a indiqué le procureur de la République, Eric Tuffery. La victime n'a, elle, pas été blessée, mais reste choquée par l'incident.

L'agresseur a été placé en garde à vue et conduit à l'hôpital pour une évaluation psychiatirique. Une enquête a été ouverte pour violences avec arme et apologie du terrorisme.

L'agresseur et sa victime ne semblaient pas se connaître. L'individu, âgé d'une vingtaine d'années, est connu des services de police mais pas pour de tels faits. l'enquête devra déterminer ses motivations à agir de la sorte.

Première fois à La Réunion

C'est la 1ère fois qu'une telle agression se produit dans un commissariat de La Réunion. La question de la sécurité des bâtiments des forces de l'ordre se pose alors, selon le secrétaire départemental du syndicat Alliance Police, Idriss Rangassamy. Demande a ainsi été faite pour l'installation d'un portique de sécurité à l'entrée du commissariat Malartic, en complément du portail et de la porte avec accès contrôlé. 
 
Police porte sécurité entrée commissariat Malartic Saint-Denis 021119
©Philippe Hoareau (Réunion la 1ère)
Les syndicats réclament régulièrement le renforcement des mesures. Ainsi, si la clôture du commissariat du Chaudron à Saint-Denis a pu être rehaussée, cela reste à faire pour celui du Port, estiment-ils.
Publicité