réunion
info locale

Saint-Denis : prison ferme pour le concubin violent

justice
Prison image prétexte
©francetvinfo
31 mois de prison ferme et mandat de dépôt à l'audience pour violences sur sa concubine qui venait d'accoucher. Cette décision des magistrats de Saint-Denis fera date. La mansuétude judiciaire pour les compagnons violents est terminée. Le drame du Port restera longtemps dans les mémoires. 
La jeune femme est encore traumatisée par le passage à tabac qu'elle a subi, ce dimanche 24 mars 2019. Malgré l'heure tardive et l'obscurité, les caméras de la station-service du Chaudron ont enregistré clairement le déchaînement de violence du prévenu. Le Dionysien, âgé de 34 ans, qui vient d'être père, se met à frapper sa compagne de toutes ses forces, puis la traîne par les cheveux pour qu'elle reprenne le volant. Ils parcourent une centaine de mètres et devant le stade de football du quartier, le trentenaire frappe à nouveau.
 

Le drame du Port a marqué les esprits 


L'homme était jugé, ce mercredi 27 mars 2019, dans le cadre des comparutions immédiates. Après la tragédie survenue pendant le week-end à la Rivière-des-Galets, cet incident gravissime a pris un écho particulier. La victime terrorisée et tremblante, qui vient tout juste d'accoucher de son premier enfant, a expliqué aux magistrats qu'elle voulait quitter le prévenu. Elle venait de lui annoncer.

Une condamnation supérieure à la peine requise par le parquet 


Le mis en cause, déjà condamné pour des violences, a tenté d'expliquer aux juges qu'il ne s'en prenait pas aux femmes (sic !). 
Cet argument difficilement recevable compte tenu des faits et son lourd casier judiciaire n'ont pas plaidé en sa faveur. Le procureur de la République avait requis 12 mois de prison ferme à son encontre. Il a été condamné à 31 mois avec incarcération immédiate. 
Le temps pour sa victime d'envisager un nouvel avenir.
Publicité