Saint-Denis : la tête du trafic de drogue et ses 7 complices face au juge

faits divers
police Titus une avril 2018
Arrestation de Wylson Titus en avril 2018 ©Nathalie Rougeau (Réunion la 1ère)
Après 96 heures de garde à vue, les 8 suspects qui seraient impliqués dans le réseau de vente de stupéfiants sur le Nord, l'Est et l'ouest du département sont présentés au juge d'instruction. Le caïd du Chaudron, tête de l'organisation, est le premier à avoir été transféré.
Wilson Titus, 41 ans, surnommé le caïd du Chaudron attend dans la cellule du premier étage du tribunal de grande instance de Saint-Denis de passer dans le bureau du juge Françoise Penthuraux. Le magistrat instructeur, en charge de la commission rogatoire depuis deux ans, va recevoir, l'un après l'autre les 8 suspects pour le signifie qu'ils sont mis en examen pour trafic de stupéfiants en bande organisée. La détention provisoire devrait être requise à l'encontre de l'ensemble des présumés trafiquants.
Police arrive au TGI de Saint-Denis
©Nathalie Rougeau (Réunion la 1ère)
Cette affaire de trafic de stupéfiants a été mise au jour, ce lundi 16 avril 2018, aux aurores avec une vague d'arrestation sur Saint-Denis, Saint-André, Sainte-Marie, Saint-Gilles. Des interpellations, spectaculaires, réalisées avec l'appui des spécialistes du GIPN et du GIGN, vêtus de noir et cagoulés. Au cours de cette opération, coup de poing, les inspecteurs ont saisi, de la drogue, plusieurs milliers d'euros en liquide et des grosses berlines. Ce trafic duré depuis au moins deux ans. Les stupéfiants circulaient via Chronopost, grâce à la complicité d'un employé.  
Images : Nathalie Rougeau

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live