Après les letchis, place aux longanis

océan indien saint-denis
La saison des longanis a commencé à La Réunion
La saison des longanis a commencé à La Réunion ©Claudette Vaïtilingom
Les dernières fortes pluies qui se sont abattues sur l’île ont signé la fin de la saison des letchis. Mais qu’à cela ne tienne, les longanes, appelés longanis ici, sont, depuis peu, présents sur les étals pour satisfaire le palais des amateurs.

En se baladant dans les travées du marché forain du Chaudron ce matin, on pouvait apercevoir, sur les étals, des petits fruits ronds de couleur marron qui prennent peu à peu la place de leur cousin carmin.

Les longanis, ou longanes, sont en effet là.

Le reportage de Réunion La 1ère :

Les longanis sont à 6 euros le kilo au marché forain

 

Si les letchis, eux, ont tiré leur révérence suite aux dernières fortes précipitations, le longanis, plus résistants, s'installent ti lamp ti lamp sur les tables réunionnaises pour une dégustation. 

La saison des longanis a commencé à La Réunion
La saison des longanis a commencé à La Réunion ©Claudette Vaïtilingom

Mais il faut encore mettre la main au porte-monnaie pour acquérir le petit fruit à chair pulpeuse, blanche et sucrée en ce début de saison. Côté prix, il affiche entre 5 et 8 euros le kilo.

La saison y vient de commencer. Le prix lé chaud ou voi. Et puis, demoune devoir pa encor gagn l'argent.

François, bazardier au marché forain du Chaudron

 

Même s'il ne jouit pas de la même popularité que son cousin le letchi, le longani a ses adeptes.

Lé cher, mais c'est un plaisir, mi fé amoin plaisir.

Consommatrice de Longanis

 

D'autres l'achètent pour répondre aux envies des enfants, impatients de les goûter. D'autres encore, c'est pour faire un rhum arrangé. A chacun sa préférence quant à sa dégustation, mais avec la même tradition quand ils l'achètent.

Le longani est mieux avec ses branchages car non seulement la couleur est préservée, mais aussi son goût. 

La saison des longanis a commencé à La Réunion
La saison des longanis a commencé à La Réunion ©Claudette Vaïtilingom

La saison s’annonce morose

Selon les marchands rencontrés ce matin au marché forain du Chaudron, la saison semble avoir démarré sur de mauvaises bases. En effet, les longanis ne chargent qu’une fois tous les deux ans.

Et cette année, le climat n’a pas été favorable à la floraison. Le trop plein d’eau et l’humidité trop présente ont eu pour conséquence une arrivée trop précoce estiment les bazardiers.

La saison des longanis à La Réunion dure de janvier à mars.

La saison des longanis a commencé à La Réunion
La saison des longanis a commencé à La Réunion ©Claudette Vaïtilingom

Un fruit venu d’Asie aux nombreux bienfaits pour la santé

Introduit à La Réunion aux alentours de 1764, le longanis est un fruit originaire d’Asie. On le trouve en Inde, au Vietnam, en Thaïlande ou encore en Chine. Au pays de Lao Tseu, le longane est surnommé "œil du dragon."

Il cumule de nombreux atouts pour la santé. Source de vitamines A et C, une portion de 100 grammes de longanis comblerait 140% des besoins journaliers en vitamine C.

En plus de ses propriétés antioxydants, on lui prête également des bienfaits pour la santé des os, des cartilages, de la peau. Il jouerait également un rôle antidépresseur et accélérait la cicatrisation.