publicité

Saint-Denis: la cité des pêcheurs au Butor sera détruite

Plusieurs immeubles de la Cité des pêcheurs au Butor vont être rasés et les familles relogées. Certaines d’entre-elles occupent ces appartements depuis plus de 30 ans. Elles craignent de ne pas rester dans le quartier qu’elles connaissent bien et où elles ont leurs habitudes.

  
 

© Daniel Fontaine
© Daniel Fontaine
  • Par Michelle Bertil
  • Publié le , mis à jour le
Les appartements de la cité des pêcheurs sont beaucoup trop vétustes pour être réhabilités, ils vont être du coup rasés.
Un programme de déconstruction va concerner 250 logements et près de 90 familles qui seront installées ailleurs et c’est ce qui les inquiète.
© Daniel Fontaine
© Daniel Fontaine

« Selon le projet on n’est pas obligé de nous reloger dans le quartier, ils peuvent nous envoyer n’importe où » dit un locataire.
« Moi ça fait 55 ans que je vis ici. Avant il y avait des bidonvilles et c’était mieux. Aujourd’hui c’est sale » dit cet autre occupant en colère.

Sur place, la confédération nationale du logement est présente pour défendre les droits des locataires. Elle dénonce le manque de concertation et rappelle que « l’Humain doit toujours être toujours au centre des préoccupations ».

Selon Erick Fontaine l’administrateur de la CNL « la SEDRE avait provisionné au moment de la construction du groupe d’habitations 0,05% du prix de revient pour les gros travaux. Des travaux qui n’ont jamais été réalisés et aujourd’hui on démolit . Les locataires sont mis devant le fait accompli ».
La confédération nationale du logement attend un rendez-vous avec la mairie de Saint-Denis pour avoir des explications.

(Re)Voir le reportage de Nadia Tayama et Daniel Fontaine: 
 
L'avenir de la Cité des Pêcheurs


 

Sur le même thème

  • société

    Une tournée pour aider ceux qui aident

    Leur dévouement relève de la vertu. Ils ne comptent ni les heures, ni l'énergie dépensée, aidant familial c'est un sacerdoce ! A la Réunion, 46 000 personnes s'occupent d'un parent ou d'un proche malade ou diminué par un handicapé.  

  • société

    La République, fière de ses cadets

    Une belle cérémonie sur le tarmac de la base 181 ce vendredi matin. La sortie de la 14ème promotion des cadets de la police nationale. Après 12 mois de formation, ces jeunes vont assurer la paix et de la sécurité en commissariat ou à la Police de l'Air et des Frontières     

     

  • société

    2894 signatures contre le projet de carrière à Saint-André

    Grande mobilisation des riverains du chemin Patelin à Saint-André. Ce Jeudi après-midi, les pétitions contre le projet le projet de carrière seront remises au commissaire enquêteur. Entre les pétitions papier et celles en ligne, 2894 de signatures ont été été recueillies

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play