Coronavirus : un cluster identifié au CHU Nord, dix membres du personnel soignant contaminés

coronavirus saint-denis
Le site Nord du CHU de La Réunion.
Le site Nord du CHU de La Réunion. ©Imaz Press
Un cluster a été identifié au sein du CHU Nord de Bellepierre. Au moins dix membres du personnel soignant sont contaminés au coronavirus, au sein du service de médecine interne. La direction a mis en place une procédure de dépistage.
Un cluster a été identifié au sein du CHU Nord de Bellepierre. Alors que les autorités ont confirmé, lundi, 188 nouveaux cas de covid-19 à La Réunion, c’est la première fois qu’un cluster apparait sur le site du CHU Nord. 
 

Le service de médecine interne

Dix membres du personnel ont été testés positif au Covid-19. Tous sont dans le service de médecine internet. Il s’agit de quatre infirmiers, trois aides-soignants, deux agents de service hospitalier et un interne. Le cluster se serait déclaré la semaine dernière.
 

Campagne de dépistage

Depuis, la direction a mis en place une procédure de dépistage au sein du service et de contact-tracing pour repérer d’éventuelles nouvelles contaminations.

"Pour chaque cas suspect de contamination, les équipes Opérationnelles d’Hygiène du CHU et les services de santé au travail déploient le dispositif de "contact tracing" afin d’en analyser les causes probables et de prévenir l’apparition ou l’extension de "clusters" au sein des services de soins", rappelle la direction du CHU dans un communiqué. Le professionnel est alors éloigné de son poste de travail ou des surveillances de salariés sont mises en place en lien avec la médecine du travail et la Direction des Ressources Humaines.

Il s'agit du deuxième cluster identifié au sein du CHU de La Réunion, car un premier avait été détecté à l'EHPAD de Saint-Joseph. Trois agents avaient été contaminés. 
 

Ne pas renoncer aux soins

La direction du CHU explique que "les professionnels du CHU sont naturellement exposés à un risque de contamination comme tout un chacun dans le cadre de leur activité courante, mais ils le sont davantage encore du fait de leur activité professionnelle, notamment lorsqu’ils exercent dans des services accueillant des patients atteints du Covid-19".

Malgré le contexte, la direction demande "aux patients de ne surtout pas renoncer à leurs soins dans cette période complexe et confirme que tous les services se sont organisés depuis de nombreux mois pour accueillir les patients réunionnais en toute sécurité".
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live