Covid : ambiance électrique à l’école Eudoxie Nonge du Chaudron

éducation saint-denis
Ecole Eudoxie-Nonge au Chaudron
©Géraldine Blandin

Persuadés que plusieurs cas de Covid avaient été détectés à l’école Eudoxie Nonge du Chaudron, une dizaine de parents d’élèves réclamait la fermeture de l’établissement ce matin. Mais en réalité, un seul agent communal est malade. La mairie a programmé une désinfection ce samedi

L’ambiance était tendue ce vendredi matin devant l’école Eudoxie-Nonge, dans le quartier du Chaudron, à Saint-Denis. Une dizaine de parents en colère a demandé à ce que l’établissement ferme ses portes, persuadés que plusieurs cas de Covid avaient été détectés sur place.

Mais la tension est redescendue cet après-midi. Le rectorat nous a confirmé la présence d’un seul cas de Covid parmi le personnel. La mairie de Saint-Denis a également réagi dans un communiqué cet après-midi : "Dès l’annonce d’un cas positif déclaré pour un agent de cantine de l’école primaire Eudoxie-Nonge, la ville a immédiatement mis en œuvre son protocole de Protection COVID renforcé à la fois pour les élèves, leur famille et les agents".

Le service des repas assuré normalement

La municipalité précise encore qu’après enquête interne, "l’ensemble des agents contacts a été isolé sans attendre le contact tracing ARS et une équipe issue d’autres écoles a été déployée pour assurer le service de ce midi".

Une désinfection de tous les locaux de l’école -côté maternelle et côté élémentaire- sera effectuée par une entreprise spécialisée demain matin, samedi 17 avril. La mairie rajoute que les repas seront bien assurés à la cantine de l’école Eudoxie-Nonge, comme dans l’ensemble des cantines de Saint-Denis la semaine prochaine.

Mairie, rectorat...

"La cheffe de cantine qui était en repos toute la semaine, et n’a donc jamais été en contact avec l’agent positif, reprendra ses missions en toute sécurité à partir de ce lundi 19 avril", est-il encore précisé par la municipalité. "Pour rappel, quotidiennement, toutes les salles de cantine sont nettoyées et désinfectées quotidiennement, puis interdite d’accès".

La mairie de Saint-Denis souligne enfin que la gestion du personnel de l’Education nationale et la décision de fermer les classes relèvent "uniquement de la responsabilité du Rectorat qui est seul à disposer des informations et donc en capacité de répondre aux inquiétudes légitimes des familles".