Maltraitance animale : un nouveau squat découvert à Saint-Denis

société saint-denis
Un nouveau squat découvert à Saint-Denis par l'association APEBA
Un nouveau squat découvert à Saint-Denis par l'association APEBA ©Association APEBA
Ce mardi 1er novembre, l’association APEBA, Association pour l’Education à la Bienveillance Animale, a découvert neuf chiots, dont quatre mutilés, dans une maison abandonnée. Un nouveau squat, situé à Saint-Denis.

Un nouveau squat a été découvert à Saint-Denis par les membres de l’Association pour l’Education à la Bienveillance Animale, APEBA. Neuf chiots dont quatre mutilés, ont été sauvés. "On a reçu l’alerte ce matin pour trois chiots dans une maison abandonnée depuis un mois, et déjà squattée" écrit l’association sur ses réseaux sociaux.

Une fois sur place, les bénévoles découvrent que "ce ne sont pas trois, mais neuf chiots dont quatre qui ont été estropiés, queues coupées à vif" qu’ils doivent secourir. "Aujourd'hui, ce sont six petits royal Bourbons et trois petits pinschers qui ont été mis à l'abri pour la nuit" confie l’association, qui recherche de toute urgence des familles d’accueil.

L’association interpelle les autorités

Face à cette situation, l’association interpelle la préfecture. "Cela fait plus de 130 chiens sortis de squat en un an qui sont stockés puis torturés. Il faut que cela cesse avec votre aide" écrit-elle. "Ce sont le plus souvent des mineurs qui torturent des chiens chaque semaine à Saint-Denis. (…) Peut-on tolérer cela depuis 2016 ? Est-ce que notre société peut continuer à fermer les yeux ?" s’interroge l’APEBA. "Nous avons des solutions à vous proposer. La police, la mairie, les associations, les citoyens doivent s'unir pour que cela cesse" conclut-elle.

En septembre dernier, un squat avait été découvert à Saint-André par l’association. Dénonçant ces faits continuels et répétitifs, elle avait tiré la sonnette d’alarme en adressant une lettre au préfet.