réunion
info locale

Philippe Ghanty condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir entretenu une relation avec une ancienne élève

justice saint-denis
Présentation Philippe Ghanty
©REUNION 1ERE
Philippe Ghanty est condamné par la justice à six mois de prison avec sursis pour atteinte sexuelle sur mineure de 15 ans. Il avait entretenu une relation avec une de ses anciennes élèves. Le jugement a été rendu ce mardi en début d’après-midi. Philippe Ghanty fait appel.
Ce mardi en début d’après-midi, Philippe Ghanty a été condamné à six mois de prison avec sursis pour atteinte sexuelle sur mineure de 15 ans. Il a interdiction d'exercer un métier en contact avec des mineurs. Il devra verser des dommages et intérêts. Philippe Ghanty sera aussi inscrit au fichier des délinquants sexuels. Lors du procès qui s’est tenu à huis clos le 22 janvier dernier, la procureur avait requis huit mois d’emprisonnement avec sursis.

Quelques minutes après la décision, Philippe Ghanty a annoncé qu'il ferait appel. Il y aura donc un deuxième procès. L'ancien professeur annonce aussi qu'il va porter plainte contre la victime. Il soutient qu'il n'a jamais eu de relation sexuelle avec elle avant ses 15 ans, et se considère aujourd'hui comme "une victime". 

Les précisions de Nathalie Rougeau et Willy Thevenin : 
©reunion
 

"Relation consentie"

Philippe Ghanty, ancien professeur de collège et ancien candidat du Front National, était poursuivi pour avoir entretenu une relation avec une de ses élèves en 2017. Il ne s’agit pas d’une plainte pour viol mais d’une relation consentie. Elle est toutefois interdite lorsque la notion "d’atteinte sexuelle sur mineur par une personne ayant autorité" est retenue. 

La justice a considéré que Philippe Ghanty a usé de sa position dominante d’ancien professeur sur la jeune fille âgé de 14 ans lorsqu’à commencé leur relation. "Une relation entre un enseignant et son élève qui débouche sur des relations sexuelles : la loi l'interdit", affirme l’avocat de la famille Maître Boniface.  
 
Publicité