réunion
info locale

Reprise des cours au lycée de la Montagne, après une bagarre générale sur fond de "chimique"

drogue saint-denis
tabac dans une cigarette à rouler
(Photo d'illustration) ©FRED DUFOUR / AFP
Les élèves du lycée Saint-François Xavier, à La Montagne, à Saint-Denis, ont repris les cours, ce lundi 18 novembre. L'établissement était fermé depuis la bagarre générale qui s'est déclenchée jeudi dernier sur fond de "chimique".
Les cours ont repris ce lundi 18 novembre au lycée Saint-François Xavier de La Montagne, à Saint-Denis. L'établissement a fermé deux jours, jeudi et vendredi derniers, suite à une bagarre générale. Un élève aurait fait consommer de la drogue, la "chimique", à un autre élève à son insu. La victime a été hospitalisée. Une enquête est en cours.
 

Responsabiliser les élèves

Le directeur a tenu à faire un rappel à l'ordre ce matin. "Nous allons renforcer les contrôles, explique Philippe Rose, directeur du lycée professionnel. Je leur ai parlé de l'importance de l'esprit de responsabilité. Ces jeunes en formations professionnelles vont entrer dans le monde de l'entreprise et ils doivent réaliser qu'ils vont y jouer un rôle et être responsable (...). Il ne s'agit pas d'avoir un policier derrière chaque élève, il s'agit de continuer à travailler sereinement".

Regardez ci-dessous la réaction du directeur sur Réunion La 1ère : 
©reunion
 

De la "chimique" dans une cigarette à rouler

Jeudi dernier, un élève a fait un malaise. Pris de convulsions, il a été pris en charge par les pompiers et évacué à l'hôpital. Le lycéen aurait fumé de la "chimique" à son insu. Un autre élève aurait dissimulé la drogue dans une cigarette à rouler. Les camarades de la victime auraient alors pris à partie cet élève et une bagarre générale s'est déclenchée.
 

Une plainte déposée

Le directeur du lycée a porté plainte. La "chimique" est très présente à Mayotte depuis 2011, et elle circule de plus en plus à La Réunion.

Très dangereux pour la santé, ce "tabac chimique" est une drogue de synthèse fabriquée en laboratoire. Il contient des produits destructeurs et une dépendance extrême.
 
Publicité