Saint-Denis : des rues fermées pour le tournage d’un film, des commerçants impactés

cinéma saint-denis
Des rues de Saint-Denis fermées pour le tournage d’un film, des commerçants impactés
Des rues de Saint-Denis fermées pour le tournage d’un film, des commerçants impactés ©Alix Catherine
Depuis lundi 3 octobre, la ville de Saint-Denis sert de décor pour le tournage d’un long métrage avec Jonathan Cohen. Conséquences : des rues fermées par intermittence et des places de parking en moins. Ce mercredi matin, ça tournait au ralenti pour les commerçants, qui ne peuvent pas ouvrir leurs enseignes comme d'habitude.

Depuis lundi 3 octobre, la ville de Saint-Denis accueille le tournage d’un long métrage avec Jonathan Cohen. Des places de parking en moins, des rues fermées par intermittence… Ce sont quelques contraintes que rencontrent les dyonisiens. Ce mercredi 5 octobre, une scène d'action était tournée avec un 4x4, qui prenait une rue à contre-sens.

Le reportage de Réunion La 1ère :

La colère des commerçants de Saint-Denis face aux perturbations du tournage d’un film en centre-ville

 

Ce matin, "c’était un peu compliqué de trouver une place. On a un peu tourné en rond dans la ville" confie Esther. "Mais ça va, c’est qu’une fois dans l’année et puis c’est quand même sympa d’avoir ce genre de tournage sur l’île" nuance-t-elle.

"C’est un gros manque à gagner pour nous"

Certains commerçants commencent quant à eux à trouver le temps long, avec une perte de chiffre d’affaires sur trois jours. Ce mercredi, une des actions tournées s'est déroulée devant une librairie-papeterie. Si les clients fidèles répondent présents, pour l’enseigne, le début de semaine est morose.

"Ça commence à bien faire car c’est depuis lundi que ça a commencé" s’exaspère Jean-Yves Patou-Parvedy, responsable papeterie. "Lundi et mardi ça passe mais le mercredi c’est un gros jour. C’est un gros manque à gagner pour nous" souligne-t-il.

Des rues de Saint-Denis fermées pour le tournage d’un film, des commerçants impactés
Des rues de Saint-Denis fermées pour le tournage d’un film, des commerçants impactés ©Marie-Ange Frassati

"On va faire avec"

Les commerçants impactés relativisent. "C’est sûr qu’une artère commerçante comme celle-ci, bloquée pendant des jours, ça nous pénalise mais bon, c’est rare que ça arrive donc on fait avec", commente Marc Warocquier, artisan coiffeur visagiste. "Ça nous porte un léger préjudice mais bon, on va faire avec étant donné que c’est pour La Réunion", tempère toutefois Jean-Yves.

D’autres commerçants sont beaucoup moins gênés par ce tournage ; bien au contraire puisque "ça met un peu d’animation dans le quartier. Et puis, ça ne crée pas vraiment d’impacts étant donné que les gens peuvent venir à pied" déclare Katia, une commerçante.

Demain, lundi 10 et vendredi 14 octobre, des restrictions du même type sont prévues dans d’autres rues du chef-lieu. Les piétons, clients et riverains pourront toutefois circuler selon les besoins du tournage.