Saint-Denis : les 1 300 agents communaux font leur rentrée sous le signe de l’Ecole du Bonheur

éducation saint-denis
Saint-Denis complexe sportif de Champ-Fleuri La Réunion
Complexe sportif de Champ-Fleuri, à Saint-Denis. ©Nakia Dany
Une semaine avant la rentrée scolaire, les 1 300 agents de la ville de Saint-Denis se sont retrouvés ce mardi 9 août. La maire Ericka Bareigts a ainsi lancé son projet éducatif pour les 75 écoles de la ville, fondé sur "l’Ecole du Bonheur". Priorité est ainsi donnée à l’épanouissement des enfants.

Une rentrée scolaire sous le signe de "l’Ecole du Bonheur", c’est l’ambition de la mairie de Saint-Denis. Pour cela, les 1 300 agents communaux ont été conviés ce mardi 9 août, au complexe sportif de Champ-Fleuri, pour les premières rencontres de l’Education.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère :

Rentrée : l'enfant et ses droits d'abord

Donner les capacités aux enfants de trouver la voie du bonheur

Des stands d’informations étaient également proposés pour valoriser les métiers et les missions des différentes directions municipales. Des ateliers pratiques, pâtisserie par exemple, et théoriques, de psychologie positive, pour mieux répondre aux besoins des enfants. 

Les enfants ont besoin qu’on soit attentionné, qu’on les rassure, même les parents. Quand il y a des conflits entre enfants, pouvoir les mettre face à face et qu’ils fassent la paix. Moi, je me considère comme une deuxième maman.

Prémila, agent à Saint-Denis 

L’objectif est d’offrir aux enfants des savoir-faire pour leur permettre d’être acteurs de leur propre bonheur. Pour cela, il faut donc les aider à travailler leur estime de soi, la confiance, la santé pour leur " donner les capacités en grandissant à trouver leur voie du bonheur ", détaille Ericka Bareigts.

"L’Ecole du Bonheur" pour projet politique éducatif

La municipalité a présenté aux agents les résultats de la politique éducative menée de 2020 à 2022. La ville a obtenu le titre "Ville Amie des Enfants", dans le cadre de son partenariat avec l’UNICEF France.

« l’école du bonheur » : faire connaissance et traduire encore plus dans les faits ©Nakia Dany

Il s’agit ainsi de veiller au bien-être de chaque enfant et chaque jeune, de lutter contre l’exclusion, la discrimination et pour l’équité, d’offrir un parcours éducatif de qualité, de veiller à la participation et à l’engagement de chaque enfant et chaque jeune.

C’est un projet qui est presque révolutionnaire. Quand on fait de la politique, il faut se fixer un rêve et essayer de faire que ce rêve devienne réalité.

Ericka Bareigts, maire de la ville de Saint-Denis 

La phase pratique débutera donc mardi 16 août avec la rentrée dans les écoles des 17 000 enfants de la ville de Saint-Denis. Pour les enseignants, ce sera ce vendredi 12 août.