Saint-Denis : un bébé de 13 mois intoxiqué à la chimique

faits divers saint-denis
Le site Nord du CHU de La Réunion.
Le site Nord du CHU de La Réunion. ©Imaz Press

En début de mois, une fillette de 13 mois a dû être hospitalisée après avoir porté à sa bouche un mégot de cigarette ramassé sur le sol d’une aire de jeux, à Saint-Denis, révèle le JIR. Il s’avère que le mégot contenait de la chimique, la drogue dite du chamane.

On a sans doute frôlé le pire, au début de ce mois d’avril, dans le quartier de La Source, à Saint-Denis. Selon nos confrères du Journal de l’Île, un bébé de 13 mois a été victime d’une intoxication à la chimique, cette drogue de synthèse qui fait des ravages chez les toxicomanes.

Il s’avère que la fillette a ingurgité accidentellement la substance dangereuse en portant à sa bouche un vieux mégot de cigarette ramassé par terre, sur une aire de jeux situé donnant sur le boulevard Sud.

Le tabac chimique est aussi devenu un marché lucratif pour les dealers.
Le tabac chimique est aussi devenu un marché lucratif pour les dealers. ©REUNION LA 1ERE

La fillette va mieux

Sa mère l'a conduite à l’hôpital après avoir constaté des symptômes troublants, et notamment une absence de tonus. La fillette a été admise pour la nuit à l’hôpital et son état s’est heureusement rapidement amélioré.

Des analyses réalisées par la suite ont permis de confirmer la présence de cannabinoïde de synthèse dans les échantillons prélevés. "Il ne faut pas confondre avec le cannabis, prévient Jacques Navon, psychologue clinicien  du réseau Kaz Oté. Le cannabinoïde de synthèse est une drogue qui va rentrer dans l’organisme par les récepteurs du cannabis mais ça n’a rien à voir avec du zamal !"

Regardez le reportage de Thierry Chapuis sur Réunion La 1ère :

Un bébé de 13 mois intoxiqué à la chimique

Des effets particulièrement dangereux

Le produit qui est arrivé à La Réunion, après être passé par Mayotte, gagne de plus en plus de terrain : il est bon marché et peut être mélangé au tabac à rouler. D’où le risque d’en consommer à son insu, par exemple en partageant une cigarette avec une connaissance.

Ses effets sont particulièrement dangereux en plus de procurer une forte addiction. Les dégâts peuvent notamment être terribles sur le système neurologique. On sait finalement très peu de chose sur la composition de cette drogue fabriquée en Asie. Les vidéos partagées ces dernières années sur les réseaux sociaux illustrent à quel point elle peut être nocive.

Regardez l'interview du Docteur David Mété, chef du service addictologie du CHU Nord :