Social : Saint-Denis et le département s’allient contre la précarité

logement saint-denis
Ericka Bareigts et Cyrille Melchior ont signé une convention sur l'embellissement de Saint-Denis et la lutte contre la précarité
Ericka Bareigts et Cyrille Melchior ont signé une convention sur l'embellissement de Saint-Denis et la lutte contre la précarité ©Hakim Ali Said

Un partenariat entre la mairie de Saint-Denis, le département de La Réunion et le centre communal d'action social a été signé ce mardi 22 décembre à l'Hôtel de ville du chef-lieu. Il concerne surtout l’accompagnement des publics vulnérables et d'embellissement du cadre de vie des citoyens.

Additionner les moyens du département et ceux de la ville pour lutter contre la précarité. C’est le but de la convention signée ce matin par Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis et Cyrille Melchior, président du département de La Réunion. Le partenariat concerne des plans d’actions sur plusieurs volets, notamment le logement, l’alimentation et le travail.  
  

Lutter contre la précarité

"Pendant la crise liée au coronavirus, on a vu qu’il y avait beaucoup de réunionnais qui n’avaient pas à manger", explique la maire de Saint-Denis. Pour remédier à ce problème,  "chacun fait dans son coin ce qu’il faut mais en additionnant le tout, on va très certainement améliorer la distribution des colis alimentaires", selon elle.

Ericka Bareigts ajoute que le projet a aussi pour but de lutter contre le chômage au travers de différents plans d’action.

 Avec le département, nous allons démultiplier les possibilités de faire par exemple de l’insertion, notamment grâce à des chantiers d’insertion. Ça a du sens, ça accompagne à l’insertion professionnelle, ça remet les gens dans le travail et ça permet de faire des projets à utilité générale.

Ericka Bareigts


Regardez l'interview d'Ericka Bareigts lors du journal télévisé de Réunion la 1ère : 

itw Bareigts embellissement

Améliorer le quotidien des Dionysiens

Cyrille Melchior explique que la lutte contre les logements insalubres est l’un des plus gros volets de ce partenariat, dont le but est de « faire preuve d’intelligence collective » autour de cette question.

Nous voulons faire en sorte que les gramounes, les personnes en situation de handicap qui vivent dans des immeubles puissent être mieux accompagnées par les bailleurs sociaux, mais aussi par le département et la mairie.

Cyrille Melchior

En plus de lutter contre les logements insalubres, Cyrille Melchior espère aussi "verdir les parcs, planter des arbres en bas des immeubles pour que les habitants se portent bien."