Un conducteur en fuite après avoir percuté un policier lors d'un contrôle à Saint-Denis

faits divers saint-denis
contrôle police nationale
©Police Nationale de La Réunion
Un conducteur est activement recherché par les forces de l'ordre, ce mardi 25 janvier. Lundi soir, à Saint-Denis, l'individu a refusé de se soumettre à un contrôle de police, il a percuté un policier de plein fouet avant de prendre la fuite.

Un automobiliste est activement recherché ce mardi 25 janvier. Hier soir, vers 20h30, au niveau du rond-point de la CGSS à Saint-Denis, ce conducteur a refusé de se soumettre à un contrôle de police, dans le cadre du couvre-feu.

Heurté de plein fouet

L'homme a alors percuté de plein fouet un des policiers âgé d'une quarantaine d'année. Projeté sur la voie publique, il a été blessé et est actuellement hospitalisé.

"L'individu était à bord d'un véhicule faussement immatriculé, il n'a pas voulu se laisser contrôler par les collègues, raconte Idriss Rangassamy, secrétaire départemental du syndicat Alliance Police Nationale. Il a foncé délibérément sur les policiers qui effectuaient le contrôle".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Un automobiliste recherché. Il a refusé de se soumettre à un contrôle et a foncé sur un policier, lundi soir à Saint-Denis. Explications

 

Un conducteur en fuite

Ce mardi, ce conducteur est toujours en fuite. "Notre collègue a des blessures à la jambe, aux cervicales et au poignet, poursuit Idriss Rangassamy. Le véhicule a été identifié, mais il est faussement immatriculé". Une enquête est en cours.

Pour Stéphane Le Breton, secrétaire départemental adjoint SGP FO Police, il y a une "montée des violences au quotidien". "Notre collègue est un miraculé, car les conséquences auraient pu être bien plus graves", assure-t-il.

Des peines fermes

"Lorsque le véhicule a refusé de coopérer, nous avons projeté un dispositif au sol pour l'arrêter et pour que la fuite cesse, c'est là que l'individu s'est retourné sur le collègue et lui a foncé dessus", explique le secrétaire départemental adjoint SGP FO Police.

"Il faut que des mesures soient prises, que les peines prononcées envers les personnes qui s'attaquent aux forces de police soient les plus fermes possibles, demande Stéphane Le Breton qui réclame à nouveau des effectifs supplémentaires pour La Réunion. Il y a eu une amélioration ces derniers temps, mais ce n'est pas suffisant".