Une messe à la Providence pour l’ouverture du procès en Béatification de Mère Marie Madeleine de La Croix

religion saint-denis
Une messe à la Providence pour l’ouverture du procès en Béatification de Mère Marie Madeleine de La Croix
Une messe à la Providence pour l’ouverture du procès en Béatification de Mère Marie Madeleine de La Croix. ©MAF
Une messe particulière s'est tenue ce dimanche 8 août à la Providence à Saint-Denis. Il s’agissait de l’ouverture du procès en Béatification de Mère Marie Madeleine de La Croix.

Une messe solennelle exceptionnelle s'est tenue, ce dimanche 8 août, à l’église de la Providence à Saint-Denis. Elle s'est déroulée cet après-midi, à 14h30, à l’occasion de l’ouverture du procès en Béatification de Mère Marie Madeleine de La Croix. Cette religieuse pourrait être la première Réunionnaise à être béatifiée. 

La messe s'est tenue en présence du Père Orlando Zanovelli, spiritain, postulateur général auprès de la Congrégation pour la cause des Saints à Rome. En raison des règles sanitaires liées au Covid-19, seules les personnes porteuses d’une invitation ont pu assister à cette célébration.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

 

Son parcours

Née Aimée Pignolet de Fresne, elle était originaire de Saint-André. Elle a vécu de 1810 à 1889. Son nom de religieuse était Mère Marie Madeleine de La Croix. Elle a fondé la Congrégation des Filles de Marie dans l’île.

Cette religieuse a eu un parcours exceptionnel, et s'est battue en faveur des esclaves. Elle était proche de Frederic Levavasseur. Elle aura toujours œuvré pour qu’affranchies, esclaves et libres prient au sein d’une même communauté. Elle participera au démantèlement du système de l’esclavage.

Un long chemin vers la Béatification

"Ce jour est une étape importante de la reconnaissance de l’œuvre réalisée par cette grande Réunionnaise née à Saint-André sur l’habitation du Désert au début du 19e siècle, explique l’historien Prosper Eve. Elle a donné sa vie pour aider les pauvres et les exclus de la société. Elle a œuvré pour le rapprochement des êtres humains, à l’heure où la séparation était de mise. Il est temps que l’Eglise et la société reconnaissent son œuvre".

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

 

Ce procès en béatification s’ouvre maintenant avec une enquête diocésaine. Il y aura ensuite une enquête romaine qui se penchera sur des documents fournis. A l’issu de l’étude de ces documents, Mère Marie Madeleine de La Croix pourra être déclarée vénérable, avant d’aller vers la béatification. "Il y aura aussi reconnaissance de miracles accomplis, car beaucoup de gens se tournent vers elle pour des problèmes de santé", ajoute Prosper Eve. Le chemin est encore long pour arriver à la Béatification, mais ce jour était une étape déterminante.