Saint-Joseph : nouvelle tentative infructueuse pour récupérer le corps repéré au large

faits divers saint-joseph
Recherche en mer
Recherche en mer ©Lyz Dumont

Depuis le dimanche 27 décembre, les secours tentent sans succès de récupérer le corps aperçu au large de la pointe de la Cayenne, à Saint-Joseph. Malgré l'intervention de l'hélicoptère de la gendarmerie ce lundi, le corps n'a toujours pas pu être repêché. Le dispositif a finalement été levé.

Les opérations menées par les secours pour tenter de récupérer le corps aperçu au large de Saint-Joseph sont restées vaines, hier, dimanche 27 décembre.

Les pompiers avaient été alertés peu avant 9h30, mais les mauvaises conditions maritimes observées sur place, au niveau de la pointe de la Cayenne, n’avaient pas permis aux secours d’intervenir, et cela malgré également la mobilisation de l’hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie.

recherche en mer
recherche en mer ©Lyz Dumont

Repêchage encore impossible

La météo n’avait pas été davantage clémente dimanche après-midi d’où la suspension du dispositif jusqu’à ce lundi 28 décembre. Ce matin, lorsque les gendarmes sont arrivés sur le site, le corps n’était plus visible. Les militaires ont réalisé des survols en drone, épaulés par un civil équipé lui aussi du même genre d’appareil.

Ce n’est finalement qu’aux alentours de 10 heures que le corps a à nouveau été repéré, dans le même secteur que la veille. Des plongeurs ainsi que la vedette de la SNSM de Saint-Pierre (Société nationale de sauvetage en mer) étaient attendus sur place. Mais c'est finalement l’hélicoptère de la gendarmerie qui a été mobilisé, au vu de l'état de la mer.

Recherches en mer à Saint-Joseph (Cayenne)
©Lyz Dumont

L'appareil de la gendarmerie qui est arrivé sur les lieux aux alentours de midi a tenté par trois fois de repêcher le corps sans succès. Le dispositif a finalement été levé en raison de la dégradation de la météo, malgré toutefois le maintien d'une surveillance minimum de la zone par la gendarmerie.

Ultime tentative demain mardi

Demain mardi 29 décembre, ce sont les pompiers du Grimp, le groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux, qui seront mobilisés pour une ultime tentative. Ils vont tenter de descendre à flanc de falaise pendant la marée basse, très tôt dans la matinée, dans l'espoir de collecter des indices sur les rochers qui bordent le rivage.

Un corps en état de décomposition avancé

Selon les témoins sur place, le corps est en état de décomposition avancé. Mais ce lundi soir, ces restes humains ne sont plus du tout visibles. 

Il sera ainsi difficile de confirmer l’identité de la victime même si du côté des enquêteurs, il y a une forte présomption qu’il s’agisse bien de Clarisse Duchemann, cette Saint-Joséphoise de 42 ans portée disparue depuis le matin du jeudi 24 décembre.

La quadragénaire avait quitté ce jour-là le domicile familial en indiquant à ses parents qu’elle allait faire une balade. Elle n’a plus donné de nouvelles depuis, d’où l’avis de disparition inquiétante lancé ensuite par la brigade de gendarmerie de Saint-Joseph.